S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Environnement : fin des bombes écologiques le 13 août ?

Si tout va bien, La directive européenne sur la gestion des déchets d'équipements électriques et électroniques (les DEEE) sera transposée en France le 13 août 2005. Kesako ? Les ordinateurs, les écrans voire les produits électriques ménagers sont de véritables bombes écologiques. Dans un ordinateur (Mac ou PC), par exemple, on trouve en sus de l’or, de l’arsenic, du cyanures, des métaux lourds...

Lâchés en pleine nature, ces éléments peuvent contaminer sol et nappe phréatique et se retrouver après coup dans les organismes vivants. On lira avec intérêt le rapport du Basel Action NetWork qui montre comment les déchets électroniques mondiaux se retrouvent « retraités » manuellement en Chine ou en Inde.

Retriatement d'un écran en Chine
Cliquer pour agrandir

L’Europe planche depuis bien longtemps maintenant sur des textes afin de limiter les produits toxiques et, au moins, faciliter le retraitement des éléments. A ce titre, un texte français est en phase d'adoption par le Gouvernement afin de rendre applicables ces dispositions. Concrètement, à compter du 13 août 2005... :

- on trouvera sur les PC et tous les équipements électriques ou électroniques un marquage qui identifiera l’origine du produit. Un logo indélébile (une poubelle barrée) indiquera en outre qu’il doit faire l’objet d’une collecte sélective.

- Les distributeurs devront enfin proposer systématiquement la reprise gratuite de l’ancien appareil lors de la vente d’un nouvel équipement. Imaginez l’ambiance chez l’assembleur du coin ou dans une rue bien connue de Paris !

- Un système de collecte séparée sera mis en place par les professionnels du secteur. Ils devront spécialement faire enlever les produits polluants récupérés notamment par ces distributeurs et les éliminer. Cette obligation sera répartie entre ces producteurs « au prorata des équipements mis sur le marché durant l’année en cours ».

- Une ligne sur la facture d’achat du consommateur fera apparaître le coût unitaire des opérations de collecte et d’élimination. Aucune ristourne ne sera admise, même en période de soldes.

Soulignons que, « chaque année, environ 1,7 million de tonnes de DEEE sont générées par les entreprises et les ménages », affirme l'Agence de l'environnement et de la maîtrise de l'énergie (Ademe), « la quantité de DEEE issue des ménages est estimée à environ 13 kg par an et par habitant».
Publiée le 20/01/2005 à 11:34

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;