S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

En pause, Google Print continue pourtant son extension

Quand j'marrête, j'm'étends

livreLe projet Print de Google est en pause depuis quelques semaines. Ce projet titanesque, maintes fois évoqué dans nos colonnes, veut à terme offrir à l'internaute la possibilité de retrouver une information dans des millions de livres préalablement numérisés. Hors cadre des ouvrages du domaine public, seules trois pages sont accessibles, le lecteur pouvant alors procéder à l'achat s'il est intéressé. Pour ce faire, la bibliothèque Google placarde quelques liens sponsorisés vers les vendeurs en ligne d'ouvrages pour parfaire son schéma économique, et la boucle est bouclée.

Plusieurs éditeurs et auteurs ont néanmoins estimé que Google viole allégrement leurs droits en numérisant et publiant sans autorisation ces ouvrages trouvés dans les bibliothèques universitaires, notamment. Google a mis donc en place une procédure un peu brutale pour que chaque acteur puisse dire quels livres ils préféreraient ne pas voir numériser. En attendant, donc, son projet est en pause.

Du moins en apparence, car le Caterpillar est en route en arrière-boutique. Google vient tout juste d'ouvrir 14 nouveaux sites d'accès vers sa bibliothèque numérique, dans autant de pays. Ces sites sont tous de langue anglaise et on les trouve notamment en Angleterre, en Australie, au Canada, en Nouvelle-Zélande, en Irlande, au Kenya, en Ouganda, en Jamaïque, en Inde ou encore au Pakistan.

L'intérêt ici ? Il s'agira d'offrir à terme des liens vers les vendeurs locaux en préparant donc une architecture commerciale aux petits oignons aptes à s'élancer une fois le petit problème des auteurs résolus. D'autres pays devraient ensuite être visés par cette extension.

D'ailleurs, Google vient de mettre en ligne la page Française de sa bibliothèque, tout comme la version Allemande, Italienne, Hollandaise ou Espagnole. Il y est expliqué aux éditeurs comment soumettre un ouvrage : "vos ventes seraient bien plus élevées si vos livres étaient mieux connus" annonce-t-on illico, "c'est précisément ce que nous vous proposons avec Google Print".

"Que vous soyez une grande maison d'édition ou une petite imprimerie, considérez Google Print comme un système international vous permettant d'assurer gratuitement la promotion et la vente de vos ouvrages" précise le site. "Vous avez tout à y gagner : attirer de nouveaux lecteurs et dynamiser vos ventes, profiter de la nouvelle source de revenus que constituent les annonces contextuelles Google et tisser avec vos clients une relation plus étroite grâce aux liens « Acheter ce livre » qui les conduisent directement à votre site Web.".

Bref, la bibliothèque Print se résume peu à peu en un immense et unique magasin...mais pourquoi pas après tout ?
Publiée le 01/09/2005 à 15:10

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;