Eiger, le nouveau client Windows de Microsoft

Si l'on vous parle de "Eiger", le nom vous dit-il quelque chose. A part... 40
Si l'on vous parle de "Eiger", le nom vous dit-il quelque chose. A part ceux qui scrutent en permanence l'actualité logicielle sur le web, il y a de fortes chances que non. Il s'agit pourtant d'un projet intéressant de Microsoft pour développer une nouvelle version de Windows.

Bien que "nouvelle" ne soit pas tout à fait l'adjectif approprié, il se pourrait que Microsoft rencontre un franc succès avec Eiger. Il s'agit ni plus ni moins d'un client basé sur le code source de Windows XP Service Pack 2 et destiné aux vieilles configurations dans les entreprises.

Quelle différence avec Windows Tiers-monde...heu je veux dire Starter Edition ? Et bien ce dernier est, malgré tous ses défauts, un client autonome, ce que ne sera pas Eiger. Starter Edition est en effet un Windows XP plus qu'allégé, mais permettant néanmoins d'installer des applications et d'être utilisé seul. Eiger est ce que l'on appelle un client léger et aura besoin d'un serveur pour fonctionner.

Le matériel recommandé est du coup nettement moins évolué que ce qui est demandé pour les applications d'aujourd'hui : un Pentium II, 64Mo de mémoire vive et 500Mo d'espace disque. Grâce à Dieu, la résolution n'est pas limitée au 800x600. Le client en est à ses premiers stades de développement mais Microsoft a annoncé qu'il pourrait être disponible à la fin de l'année.

Mais quel est l'intérêt de Eiger ? Il y en a en fait deux majeurs. Premièrement, il s'agit d'un investissement léger pour redonner un second souffle à de vieilles machines, sans donc investir dans du matériel neuf et de coûteuses licences pour Windows XP. Un serveur fonctionnant sous Windows 2000 Server ou 2003 Server sera néanmoins nécessaire, car Eiger requiert les Terminal Services. Dans ce cas, les applications sont installées et exécutées sur le serveur, les ordinateurs ne servant alors plus que de terminaux.

L'autre avantage, pour Microsoft bien sûr, est qu'il va s'agir d'un moyen très pratique de contrer la montée de Linux. Pour les sociétés qui pensent à migrer vers le système libre en effet, l'argument matériel a un certain poids. Mais si on leur annonce qu'ils peuvent garder leurs anciennes machines pour y faire fonctionner un Windows récent, il y a des chances que le problème soulève de belles réunions pour y réfléchir à deux fois.

Eiger est à mi-chemin entre Windows XP et Windows XP Embedded, ce dernier étant une version très spéciale permettant, grossièrement, de monter un client Windows avec uniquement les composants choisis. Nous en saurons plus dans les mois à venir.
Par Vincent Hermann Publiée le 20/05/2005 à 10:30 - Source : Ars Technica
Publicité