Des pirates chinois sur les réseaux de la Défense américaine

Possibles vols d'informations secrètes 42

Des experts en sécurité viennent de découvrir les activités d'un groupe de pirates chinois qui aurait selon eux réussi à s'introduire sur les réseaux de l'armée américaine, s'emparant de multiples informations et ressources secrètes.

Le gouvernement américain les a baptisés « Titan Rain ». Un expert en sécurité américain du nom de Shawn Carpenter aurait réussi à les contre-pirater pour tenter de découvrir leurs activités, et depuis combien de temps ils agissent.

Le groupe aurait donc volé certains secrets militaires américains, dont des informations techniques sur des plans de vols d'hélicoptères, et même un logiciel de vol utilisé par l'armée et l'Air Force, Falconview 3.2. Le groupe chinois réunirait en tout une vingtaine de pirates, et les experts américains affirment que le bénéficiaire principal de leurs activités de vol était le gouvernement chinois lui-même.

Les premières informations sur ce groupe Titan Rain remonte à un article du Washington Post paru cet été, qui affirmait que plusieurs sites chinois servaient de couverture et de moyen d'accès aux ordinateurs de la Défense américaine.

La plus grosse attaque du groupe chinois s'est déroulée la nuit du 1er novembre 2004. Dès 22 heures et jusqu'à 5 heures du matin, les pirates se sont introduits dans les réseaux de quatre administrations militaires américaines détenant des informations secrètes. Parmi les installations touchées, le Centre de contrôle de la défense navale à San Diego, ainsi que la défense stratégique et spatiale de Huntsville.

L'Angleterre subirait le même type d'attaque, venant de pays de l'« Est lointain » selon les autorités, qui ne veulent nommer aucun pays de peur de ruiner les efforts diplomatiques visant à faire stopper ces attaques.

Par Bruno Cormier Publiée le 25/11/2005 à 10:10 - Source : ZDNet UK
Publicité