Dell attaqué pour publicité mensongère

Le constructeur et distributeur Dell fait l'objet d'une plainte en nom... 39
Le constructeur et distributeur Dell fait l'objet d'une plainte en nom collectif en Californie, orchestrée par le cabinet d'avocats Lerach Coughlin Stoia Geller Rudman & Robbins. La plainte a été déposée le 14 février devant un tribunal de San Francisco.

On reproche au géant des faits de publicités mensongères au travers d'une de ses filiales, La DFS ou Dell Financial Services. Il s'agit d'un établissement de crédit aux consommateurs, formé par Dell avec la CIT Bank.

Sont montrées du doigt ses campagnes de publicité multimédia. "Dell utilise ses forces de vente pour tromper des consommateurs peu avertis, avec des publicités sans cesse changeantes, des offres de financement souvent obscures et dont les informations de base – dont les taux sont un élément important - ne sont pas clairement présentées".

A l’origine de cette action, le témoignage d’une infirmière ayant peu d’expérience en informatique. Elle a répondu à une publicité de Dell pour l’achat d’un portable à 599 dollars, avec une imprimante à 89 dollars. Au final, elle a été facturée 1352 dollars pour sa commande. Un commercial de Dell lui a conseillé de financer son achat avec les services de DFS sans lui indiquer les taux d’intérêt qui se sont avérés très élevés (27,74% et 38,82%).

Les avocats citent le cas d'un deuxième client qui s'est vu livrer « des produits informatiques de moins bonne qualité » que ceux commandés. « Les efforts pour joindre Dell et résoudre l'affaire ont été vains », ajoutent-ils.
Par Marc Rees Publiée le 24/02/2005 à 09:56
Publicité