Début officiel de l'offre Micro portable étudiant

Le 4 juillet 2005, au cours d'un petit déjeuner de presse, Gilles de... 58
MIPELe 4 juillet 2005, au cours d'un petit déjeuner de presse, Gilles de Robien, ministre de l'Education nationale, de l'enseignement supérieur et de la recherche, annonçait le pré-lancement de l'opération MIPE II. Mipe ? Micro Portable Etudiant II dite encore "mon micro portable pour le prix d'un café par jour" (ou, deux timbres ou une baguette de pain et demi, etc.).

Ce 17 août est le lancement officiel de la nouvelle offre et le site dédié à cette opération vient de publier le tableau des différentes machines ainsi mises sur la sellette et destinées à équiper le milieu estudiantin (ou lui alléger les poches, diront les mauvaises langues). L'opération, l'an dernier, aura eu aussi le mérite d'inciter les universités et autres établissements à s'équiper à tour de bras. L'objectif pour cette année n'est pas mince : 25% des étudiants équipés, 100% des campus offrant un accès gratuit à l'Internet, et 100% des établissements offrant des coups de pouce financiers (caution, aide etc.) et des dispositifs de formation.

Si l'on examine le nouveau tableau, on constatera que le nombre de propositions, par rapport à notre précédente actualité estivale, passe de 32 à 43 ordinateurs, dont 36 PC à base d'Intel, 4 d'AMD et 3 Mac (attention au piège de l'offre Fujitsu ;) ). Si l'on se plonge du côté des systèmes d'exploitation, Windows occupe la quasi-totalité des écrans sous sa version familiale. On notera qu'un seul XP Pro est proposé tout comme une seule offre à base Linux (Mandriva 10.2) accompagnée de la suite OpenOffice.org. Linux occupait jusqu'alors trois places dans l'ancien tableau... En toute évidence, chacun pourra toujours scruter à droite et à gauche pour contempler les offres hors liste.

(Merci Aurélien !)
Publiée le 17/08/2005 à 14:50
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité