De grandes figures de l'open source contre l'Europe

Linus Torvalds, Michael Widenius et Rasmus Lerdorf (il faut croire que les... 35
Linus Torvalds, Michael Widenius et Rasmus Lerdorf (il faut croire que les noms en ~us sont une particularité du monde de l'open source - joke), qui sont respectivement les têtes pensantes derrière Linux, MySQL et PHP, ont accusé la future directive européenne sur les brevets logiciels d'être "trompeuse, dangereuse et démocratiquement illégitime".

Selon les trois hommes, le principal problème vient du fait que cette directive devrait discutée en réunion les 25 et 26 Novembre, un procédé jugé anti-démocratique. En fait, le retrait récent et l'opposition marquée récemment par la Pologne change la donne, la directive manquant désormais d'une majorité reconnue pour être adoptée.

La possibilité de breveter les logiciels serait un véritable danger pour l'Europe, en particulier pour les petits pays et/ou les derniers à entrer dans l'Union. Leur économie, parfois fragile, ne permettrait pas le dépôt des brevets qui coûtent entre 30000 et 40000 €, ou d'en accumuler suffisamment pour résister aux multinationales qui ne manqueront pas de s'en constituer une réserve indécente.

Pour finir leur plaidoyer, les trois figures de l'open source demandent le retrait pur et simple de la possibilité de brevetage des logiciels afin de permettre à l'Europe de gagner un gros avantage sur le plan de l'innovation.

Vous pouvez trouver sur cette page la lettre de Torvalds, Widenius et Lerdorf, en anglais.
Publiée le 24/11/2004 à 10:40 - Source : The Register
Publicité