Coup de filet dans le milieu des diffuseurs de films

Je team, moi non plus 95
Une opération qualifiée d’envergure a frappé le milieu warez ce lundi 12 décembre. Elle a été menée principalement dans une vingtaine de villes françaises, mais aussi en Italie et en Suisse. L’objectif principal fut le groupe GGTeam, soupçonné d’avoir rippé et distribué à tour de bras des fichiers protégés, des Divx essentiellement. Selon la gendarmerie, ce ne sont pas moins de 9500 films différents qui auront été téléchargés via des forums (liens BitTorrent, eDonkey, etc.).

« Ceux qui se sont limités à télécharger des films, sans poster de liens sur les forums qu'ils fréquentent, ont été exclus du champ de cette enquête » a expliqué le parquet à l’agence Reuters, confirmant après plusieurs décisions de justice en ce sens, qu’en France seule la diffusion de fichiers devient interdite, non le téléchargement.

En tout vingt-huit personnes ont été interpellées et placées en garde à vue dans l’hexagone et deux en Suisse. La procédure en cours est le fruit d’une enquête qui aura duré près de deux années, et initiée par une plainte de l'Association de lutte contre la piraterie audiovisuelle (Alpa), groupement lié à la Fédération nationale des distributeurs de films notamment.
Par Marc Rees Publiée le 13/12/2005 à 08:52 - Source : Multiples
Publicité