Bill Gates offre l'anti-spyware Microsoft

Bill Gates, architecte en chef de Microsoft, a annoncé lors de la... 42
Bill Gates, architecte en chef de Microsoft, a annoncé lors de la Conférence RSA donnée ce mardi, les différentes initiatives de Redmond en matière de sécurité.

Le constat de départ est simple : « nos clients sont préoccupés par le risque que présentent pour leurs données personnelles les programmes malveillants, et sont frustrés par leur impact sur la fiabilité et la performance de leurs ordinateurs ». Or, poursuit-t-il, « la sécurité reste une priorité majeure pour Microsoft ».

Bill Gates jeuneS’agissant de son antispyware spécifiquement, les spéculations étaient vives sur le prix à payer pour ce « plus de sécurité ». Finalement Billou a tranché : l’antispyware copyrighté Microsoft sera offert.

Le verbe « offrir » est en fait un peu fort. Disons plutôt qu’il sera normalement proposé avec la licence Windows, sans surcoût. « Nous avons examinés la nature du problème et pris la décision que l’antispyware sera proposé sans coût additionnel à tous les utilisateurs détenteurs d’une licence Windows ».

La version bêta du logiciel avait été proposée en téléchargement le 6 janvier dernier. Le programme repose sur la technologie de Giant Software, société américaine rachetée par Bill and Co. en décembre 2004. Le logiciel n'avait pas laissé insensible la communauté des utilisateurs. Redmond a annoncé que le programme a depuis été téléchargé à plus de 6 millions d’exemplaires. Autre signe d'une certaine popularité ? Quelques jours après sa sortie, l'antispyware était déjà victime d'un trojan, BankAsh-A. Un malware qui tente de désactiver l'outil et dont l'autre rôle est de dérober les mots de passe des victimes notamment sur les sites de banque ou de bourse.

Que pensera la concurrence de ce gentil cadeau ? Et, s'il est offert sur le CD original, que diront les autorités européennes, elles qui se montrent parfois très exigeantes sur les questions de monopole ? D’un autre côté, cette gratuité, si elle est avérée n’est-elle pas une bonne initiative pour la sécurité de l’ensemble du parc ?
Publiée le 16/02/2005 à 08:47
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité