S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Baidu, le Google chinois, accusé de contrefaçons

Allo Pascal, on se fait un chinois ce soir ?

Baidu est souvent désigné par le sobriquet de Google Chinois, qui en dit long sur sa popularité dans la populaire république de Chine. Mis en ligne en 2000, il est aujourd’hui coté au Nasdaq, avec un succès retentissant dès sa première journée (+360% en quelques heures).

Le moteur connaît cependant toussotements épineux dans son cheminement. Il vient de s’attribuer les foudres d’une armée de majors internationales dont EMI, Warner, Sony BMG, mais aussi locales (Beijing Chuangmeng Music et Guangdong Freeland Music). En cause, les capacités du moteur à fournir du contenu protégé sans trop de difficultés aux internautes, lesquels du coup peuvent alimenter à la pelle leurs disques durs en hits divers et (a)variés

L’action dirigée contre le moteur servirait aussi de levier à des tractations entre ces acteurs.  Liang Dong, haut responsable de Baidu, a ainsi confirmé avoir rencontré plusieurs majors du secteur pour traiter de ce problème. Il a évoqué également la possibilité de coopérer à la mise en place d’une plateforme de téléchargement légal de musiques en Chine. Baidu a également précisé être prêt à collaborer, promettant de supprimer le moindre lien vers un contenu protégé si la major lui prouve être propriétaire du contenu. Ce qui, entre nous, pourrait donner quelques  heures de travail aux limiers du disque...  L’industrie du disque, de son côté, a fait savoir que la justice chinoise aurait déjà considéré les outils de recherches de MP3 interdits dans cette lointaine contrée (elle cite l’affaire ChinaMP3.com en janvier 2005).

Le site en question dispose en son sein d’une section MP3 facilement exploitable. On peut y trouver des paroles ou des fichiers MP3, RM, WMA (voire au format Mid) en quelques clics. Un service qui nécessairement a du faire tiquer plus d’une major.

Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Publiée le 16/09/2005 à 14:20

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;