Attrapez le tétanos avec un DVD

C’est tout à fait possible. On vous avait dit que grâce au DVD, vous... 12
C’est tout à fait possible. On vous avait dit que grâce au DVD, vous garderiez vos films à vie, soigneusement rangés dans un placard ? Ne vous réjouissez pas trop vite, car vous faites peut-être partie de ces heureux élus dont les petits concentrés de technologie argentés sont en train de devenir…des petits concentrés de rouille.

En effet, des organismes non officiels estiment que 1 à 10% des disques sont concernés par le problème. Les symptômes sont on ne peut plus clairs : lecture stoppée et figée sur une image dans la zone concernée, ou lecture impossible. Le premier symptôme serait dû à la « rouille » elle-même, une corrosion des couches. Le second serait carrément le résultat de la séparation des couches, visible par l’apparition « d’une tâche de café » sur la zone concernée.

Face à ce problème, les distributeurs n’engagent aucune responsabilité et ne veulent s’impliquer en aucune manière, déclarant qu’une fois vendus, ce n’est plus de leur ressort. Evidemment, quand on constate que sur le seul continent australien 13.3 millions de DVD ont été vendus l’année dernière pour un total de 398 millions de dollars, accepter le problème (et accessoirement tenter de le résoudre) provoquerait un sérieux manque à gagner. L’industrie du DVD est la première à clamer haut et fort qu’aucun support audio/vidéo n’a jamais eu autant de succès…et ce genre de problème viendrait entacher la réputation de remplaçant miraculeux du support VHS.

Pour l’heure, les grandes compagnies telles qu’AOL / Time Warner ou encore la 20th Century Fox règlent les problèmes au cas par cas, avec plus ou moins de chance pour les acheteurs. Car il s’agit de déterminer si c’est bien un problème de fabrication, donc imputable à la compagnie, ou un problème dû à une mauvaise manipulation de l’utilisateur.

Pour lire le texte contenant les témoignages (en anglais)...
Publiée le 01/02/2003 à 13:38 - Source : SMH
Publicité