S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

ATI : "les VPU sont capables de calculs physiques"

selon les GPU et VPU, le PPU ça PPU

La petite startup AGEIA fait en ce moment beaucoup de bruit dans le monde de l'accélération matérielle. La société propose un PPU (Physic Processing Unit), le PhysX, qui se chargera de calculer en matériel de nombreux effets physiques dans les applications 3D comme les jeux.

AGEIA signe des contrats d'utilisation de son API de calcul matériel de la physique, et commence du coup à faire peur à d'autres piliers du genre, qui opèrent déjà dans l'accélération 3D. Ici, c'est Raja Kodouri, ingénieur chez ATI, qui nuance la découverte d'AGEIA et débute à l'occasion une guerre annoncée entre les accélérateurs 3D et les accélérateurs physiques.

Selon Kodouri, même les Radeon 9700 peuvent prendre en charge les mêmes types de calculs que le PPU d'AGEIA. Les prochaines générations de cartes graphiques auront beaucoup de pipelines de pixels, dont l'architecture unifiée pourrait alors prendre en charge les pixels shaders et les vertex shaders. Ces cartes devraient aussi avoir assez de bande passante pour véhiculer les données physiques supplémentaires.

Toujours selon ATI, les moteurs physiques comme Havoc permettraient déjà aux développeurs d'utiliser les possibilités de calcul physique des cartes graphiques, sans même avoir à utiliser une API (interface de programmation) différente.

Mais Kodouri ne précise pas les résultats possibles en terme de performances finales pour l'utilisateur. Un calcul matériel par une puce PPU séparée pourrait plus logiquement améliorer les performances, mais même AGEIA ne parle pas non plus du gain réel d'images par seconde dans des applications comme les jeux par exemple.

Une concurrence acharnée s'annonce entre AGEIA qui veut imposer son PPU, et les concepteurs de puces 3D (principalement NVIDIA et ATI), qui voudraient bien récupérer le marché au sein de leurs processeurs graphiques.
Publiée le 06/10/2005 à 16:25

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;