S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

ATI gagne des parts de marché, NVIDIA en perd

La société de consultation Jon Peddie Research, dit JPR, a publié hier ses derniers résultats concernant le marché des chips graphiques dans le monde, détails à la clé. Ces derniers sont d'ailleurs assez intéressants à analyser. De façon plus globale, on retrouve toujours en tête notre cher leader des microprocesseurs, Intel, qui est donc aussi leader des chips 3D/2D comme nous les nommions plus communément à une lointaine époque. Rappelons qu'il s'agit ici de tous les produits concernant le graphisme, dont bien entendu les chips intégrés, d'où cette place d'Intel.

Le géant américain domine donc le marché global avec 43,7% de parts de marché pour le second trimestre 2005, contre 43,1% le trimestre précédent. Le canadien ATI prend la seconde place avec 26,8% de PDM, soit 0,7 pts de plus que le premier trimestre 2005. NVIDIA est bien entendu troisième avec 15,9% de PDM, accusant une perte de 2 points. VIA pour sa part est la société qui progresse le plus avec 8,1% de PDM contre 6,9% auparavant. Suivent ensuite SiS (5%, -0,4pts), Matrox (0,3%, stable), XGI (0,2%, stable) et 3DLabs (0,02%, stable).

Les places de VIA et Silicon Integrated System ont la même explication que celle d'Intel, elles sont uniquement dues à leurs chips intégrés. On remarquera que le principal gagnant de la chute de NVIDIA est le géant taiwanais VIA. Matrox et plus encore 3DLabs visant le marché professionnel, ces deux sociétés ne peuvent évidemment pas atteindre les parts de marché des autres sociétés. Quant à XGI, dont les ventes étaient prometteuses lors de la sortie de ses fameuses Volari, ne vend strictement plus rien du fait d'un manque d'offre évident.

Mais venons en aux détails. Selon JPR, il se serait vendu entre avril et juin 2005 61,4 millions de produits liés au graphisme, dont 46,5 millions pour le marché des ordinateurs de bureaux et 14,9 millions pour celui des portables. Les chips intégrés sont majoritaires dans ces deux marchés, puisqu'ils représentent deux tiers (10 millions) du marché mobile et plus de 60% (28 millions) du marché dit desktop. Et aux vues de la croissance d'Intel et de VIA, vous ne serez pas étonnés que les chips intégrés ont connu une forte croissance, au dépend des cartes graphiques.

ATI, autre grand gagnant de ce second trimestre 2005, semble avoir particulièrement bien vendu son Radeon Xpress 200 Mobile. Quant au marché des ordinateurs de bureau, Intel en détiendrait 40,6%, ATI 24% et Nvidia 18,8%. Si l'on compare ces chiffres à leur part de marché globale, à savoir 43,7%, 26,8% et 15,9% respectivement, on remarque immédiatement que les principaux problèmes de NVIDIA se situe sur le marché des ordinateurs portables.

On retiendra principalement que les ventes de cartes graphiques représentent grossièrement seulement un tiers du marché. Il ne faut donc pas juger le succès d'une marque à ses ventes de cartes mais plutôt aux commandes de la part des OEM de ses chips graphiques. Ce n'est pas Intel qui dirait le contraire.
Source : JPR
Publiée le 28/07/2005 à 10:33

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;