AMD peut pousser Intel à coopérer avec l'UE

Les juges de la Cour suprême des USA ont décidé, avec sept voix contre... 10
Les juges de la Cour suprême des USA ont décidé, avec sept voix contre une, que AMD pouvait exiger comme bon lui semblait que son fidèle concurrent fournisse à l'Europe des documents conseillés par AMD lui-même et non par les autorités européennes.

Alors qu'il y a quelques années les poursuites de l'Europe envers Intel pour cause de concurrence déloyale s'étaient arrêtées, faute de preuve et d'enquête plus poussée, il semble que nous soyons repartis pour un bon moment dans cette affaire.

AMD demande à Intel qu'il fournisse 600 000 pages de documents sur le cas Intergraph, documents jamais rendus publics pour des raisons de concurrence. Cela pourrait prendre entre quatre et six mois

Intel n'est bien entendu pas vraiment heureux que les Etat-Unis appuie AMD sur une potentielle décision Européenne pouvant être lourde de conséquence (rappel des 500 millions d'€ d'amende à Microsoft...).

Intel juge que si l'Union Européenne veut des documents, elle n'a qu'à le lui demander elle-même, et non être plus ou moins conseillée par AMD...

Une affaire à suivre.
Par Nil Sanyas Publiée le 22/06/2004 à 11:01 - Source : Reuters
Publicité