AMD et IBM poursuivent leur alliance technologique

On ne casse pas un couple qui marche 33
IBM et AMD viennent d'annoncer la prolongation de leur coopération dans le domaine du processeur. Les deux sociétés comptent poursuivre leur torride aventure dans la fonte de puce vers les finesses de 32 et même 22 nm.

Les recherches communes porteront aussi sur un nouveau type de transistor, sur les technologies d'interconnexion, en lithographie, et dans l'intégration de la puce sur son support. La coopération est précisément prolongée jusqu'en 2011, au moins. La recherche et développement d'AMD et d'IBM prendra place dans les locaux du Watson Research Center d'IBM à New York, dans l'usine de wafers 300 mm d'IBM à East FishKill, et chez Albany NanoTech, autre allié d'IBM dans le secteur du semi-conducteur.

« En prolongeant cette alliance fructueuse, nous pouvons considérablement accélérer nos recherches, nous concentrant sur les prochaines générations de technologies en 32 nm et 22 nm. En participant à ces recherches, AMD peut mieux adapter ses technologies de production aux nécessités de nos futurs produits » explique Craig Sander chez AMD. De son côté, IBM qualifie cette collaboration comme « un exemple de [sa] stratégie de coopération dans l'innovation ».

Après tout leur travail commun sur les technologies 65 et 45 nm, les deux compères resserrent encore leurs liens et AMD devient un allié privilégié d'IBM, collaborant directement au programme de recherche et développement de la firme.
Publiée le 03/11/2005 à 11:54 - Source : EETimes
Publicité