Groupon renoue avec les bénéfices mais n'attire plus de nouveaux clients

Ils ne font pas l'achat groupé d'actions chez Groupon 31

La société américaine Groupon, numéro un de l'achat groupé sur Internet, vient d'annoncer être retourné dans le vert en ce début d'année. Son chiffre d'affaires a de plus fortement augmenté, notamment en Amérique du Nord. Les actionnaires ont toutefois peu apprécié ces bonnes nouvelles, inférieures aux prévisions. Qui plus est, les prévisions de Groupon pour le troisième trimestre ont été jugées décevantes, et la croissance des clients actifs a été particulièrement faible sur trois mois. Les échanges d'actions après bourse ont ainsi fait chuter l'action de près de 20 %...

Groupon Q2 2012

L'Europe plombe en partie Groupon

Le géant Groupon a donc réalisé au deuxième trimestre 2012 un chiffre d'affaires de 568,335 millions de dollars, en hausse de 44,8 %. En Amérique du Nord, son chiffre d'affaires a même crû de 65,5 %. Mais à l'international, la croissance de Groupon a été bien plus modérée (+30,9 %). L'international a même vu son chiffre d'affaires reculer par rapport aux deux précédents trimestres. La faute notamment à l'Europe explique Groupon. Selon Jason Child, directeur financier de la société, la crise économique en Europe conjuguée à la baisse de la valeur de l'Euro a fortement joué sur le bilan de Groupon. Des efforts ont ainsi été réalisés sur cette région récemment afin notamment de mieux cibler les clients européens et ainsi combler plus efficacement leurs attentes.

Du côté du résultat net, Groupon annonce donc un bénéfice de 28,386 millions de dollars, contre une perte importante de 107,406 millions de dollars l'an passé, soit une différence de 135 millions de dollars environ. L'analyse des comptes de Groupon montre que la société a pu réaliser des bénéfices principalement grâce à de fortes coupes dans son budget marketing. En effet, l'an passé, Groupon a dépensé 212,739 millions de dollars rien qu'en publicité. Aujourd'hui, ce budget a chuté de près de 60 % à 88,407 millions de dollars, soit une différence proche des 124 millions de dollars.

Concernant son troisième trimestre 2012, Groupon prévoit un chiffre d'affaires situé entre 580 et 620 millions de dollars, en hausse de 35 à 44 % par rapport à l'an passé. Le bénéfice d'exploitation devrait pour sa part atteindre entre 15 et 35 millions de dollars, contre une perte de 0,2 million en 2011.

Les start-up souffrent en bourse

Entrée en bourse à 38 dollars, l'action de Facebook a perdu près de 50 % de sa valeur aujourd'hui. L'action de Zynga au début de l'année valait près de 15 dollars, elle en vaut désormais moins de 3. L'an passé, l'action de Pandora était valorisée à 20 dollars, contre moins de 10 dollars aujourd'hui. Et Groupon ? Présente en bourse depuis le début du mois de novembre dernier, la société est entrée à 20 dollars pour grimper très rapidement à plus de 26 dollars. Hier, l'action a clôturé à 7,55 dollars, soit une baisse de 70 % en neuf mois. Et les échanges après clôture pourraient faire sombrer l'action de Groupon ce matin à près de 6 dollars...

Les actions des start-up récemment entrées en bourse souffrent donc énormément. Groupon, en levant près de 700 millions de dollars à son entrée en bourse, était pourtant l'an passé la plus forte introduction en bourse d'une start-up après Google en 2004, même si depuis, un certain Facebook est passé par là. Aujourd'hui, Groupon vaut moins de 5 milliards de dollars, et il pourrait bien passer sous les 4 milliards cette semaine. Le site valait près de 17 milliards en novembre dernier.

Groupon n'attire plus de nouveaux utilisateurs

Enfin, Groupon précise compter plus de 38 millions de clients actifs, un client étant comptabilisé dès lors qu'il réalise un achat au cours des douze derniers mois. Ce nombre de clients était de 33,7 millions il y a six mois, 23 millions il y a un an et 15,4 millions au premier trimestre 2011.

Groupon Q2 2012

La croissance de clients sur un an est donc très élevée (+65 %), néanmoins, sur les six derniers mois, elle est relativement faible (+12,7 %). Quant à sa croissance sur trois mois, elle est misérable : +3,2 %. La baisse du budget marketing explique peut-être en partie cette quasi stagnation. Quoi qu'il en soit, cela ne poussera pas les actionnaires à envisager l'avenir de Groupon sereinement.

Publiée le 14/08/2012 à 10:19 - Source : Groupon
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité