Après sa fermeture, Demonoid vend ses noms de domaine

Bientôt une offre légale Demonoid sous label PUR? 13

Voilà maintenant plusieurs semaines que Demonoid est inaccessible, après qu'une action internationale d'Interpol a conduit à la saisie des serveurs du site de torrents ainsi qu'à l’arrestation de plusieurs de ses responsables. Il semble désormais de moins en moins probable que Demonoid reprenne du service... Dernier indice en date: les noms de domaines du site viennent d'être mis en vente.

demonoid

 

En fin de semaine dernière, l’IFPI s’est félicitée dans un communiqué de la fermeture de Demonoid. L’institution a d’ailleurs expliqué que c’était suite à ses plaintes qu’Interpol avait « coordonné les efforts internationaux qui ont conduit à la fermeture du site ainsi qu’à la saisie de ses serveurs par la police ukrainienne ». On apprenait également qu’une enquête criminelle avait été lancée au Mexique, conduisant à l’arrestation de plusieurs responsables du site.

 

Depuis cette confirmation que c’est une opération d’envergure qui a été lancée simultanément en Ukraine et au Mexique, aucune information n’a permis de savoir combien de personnes avaient été arrêtées, ni leur identité.

Vers un avenir à la Napster?

Alors que ces questions restent en suspens, celle de l’avenir du site semble toutefois se dégager : TorrentFreak rapporte en effet que plusieurs noms de domaines détenus par Demonoid sont désormais en vente. C’est notamment le cas de Demonoid.com, Demonoid.me, et Demonoid.ph, qui sont proposés sur le site Sedo.

 

sedo demonoid

 

Depuis ce site spécialisé, les internautes sont invités à faire une offre, comme lors des ventes aux enchères. Et pour convaincre de potentiels acquéreurs, Sedo met en avant les statistiques du site de torrents : Demonoid.me peut ainsi se prévaloir de générer 1,83 million de recherches mensuelles dans Google... Les trois noms de domaine ont déjà fait l’objet d’une vingtaine d’offres, dont on ne connaît pas le montant.

 

demonoid sedo

 

Même si l’on ne peut prédire ce qu’il adviendra de ces ventes, la mort de Demonoid apparaît de plus en plus proche. La marque « Demonoid » pourrait toutefois survivre grâce à sa notoriété...et attirer les investisseurs. Un peu à manière de Napster, ancien service de P2P fermé puis reconverti en offre légale de musique en ligne. 

Par Xavier Berne Publiée le 13/08/2012 à 14:36
Publicité