S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Digia va racheter à Nokia l'ensemble des activités liées à Qt

Nouvelle chance pour le framework

Le destin du langage et de la plateforme Qt était en suspens depuis que Nokia avait annoncé son très important accord avec Microsoft. Le passage à la plateforme Windows Phone a repoussé d’autant Meego et le travail sur Qt qui était fait. Aujourd’hui, la société Digia a annoncé qu’elle allait racheter l’ensemble des activités liées à la technologie.

  

 

Le plan de Digia est de racheter aussi bien le socle technologique que l’ensemble des droits, marques et mêmes personnes associées. Cela signifie que les actuels employés de Nokia travaillant sur Qt seront embauchés par Digia. Il faut dire que le développement de Qt tournait au ralenti depuis l’accord avec Microsoft puisque la technologie n’était plus directement impliquée dans le développement des nouveaux smartphones (Lumia).

 

Digia indique dans son communiqué que la récupération des activités liées à Qt va lui permettre de redonner un coup de fouet au développement de la plateforme. Cela commencera notamment avec l’inclusion d’éléments qui sont demandés par la communauté. L’aspect open source sera d’ailleurs préservé tandis que la société s’occupera également de tous les débouchés commerciaux.

 

En fait, ces derniers sont déjà gérés par Digia depuis 2011. La société indique d’ailleurs qu’elle a pu faire gonfler le chiffre d’affaire des activités liées à Qt durant 2012. L’accent avait été mis sur la possibilité de rendre Qt plus mature pour les anciennes plateformes fixes et mobile, tout en le rendant plus adapté à certaines industries critiques dans lesquelles des interfaces souples sont nécessaires.

 

Ce qui intéresse Digia maintenant, c’est la gestion complète de la plateforme, et donc son avenir. Désormais, la société aura les mains libres pour la faire évoluer selon ses vues, en accord avec la communauté selon Digia. L’accent sera nettement plus sur le développement pour les plateformes mobiles, un virage qu’aucune technologie ne peut plus rater aujourd’hui. L’éditeur parle d’ailleurs plus spécifiquement d’iOS et Android.

 

Si Digia est capable de s’investir totalement dans le développement de la plateforme Qt, cette dernière aurait une sérieuse carte à jouer. Le gros avantage de Qt en effet est qu’il s’agit d’un framework multiplateforme. Les applications créées sur cette base peuvent facilement fonctionner sur plusieurs systèmes d’exploitation. Qt est par exemple un pilier de l’environnement KDE. Autre exemple : le client de virtualisation VirtualBox.

 

Enfin, sachez que Digia compte bien rendre Qt compatible avec Windows 8. Reste à voir s’il s’agit d’une simple compatibilité avec le Bureau ou bien si les objectifs sont plus grands : permettre la création d’applications Metro.

Source : Digia
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 09/08/2012 à 18:39

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;