AMD lève plusieurs centaines de millions de $, de possibles rachats en vue

Mais aussi, rembourser GloFo 18

AMD a annoncé en début de semaine vouloir lever de l'argent via des placements obligataires privés (senior notes) à long terme qui seront remboursés d'ici 2022 pour un taux de 7,5 %. Plusieurs centaines de millions de dollars devraient arriver dans les caisses du principal concurrent d'Intel et de NVIDIA, ces prochains jours. Le plus intéressant consiste en la description de l'utilisation de cet argent qui pourrait atteindre tout de même les 500 millions de dollars.

Des utilisations multiples

AMD prépare-t-il des acquisitions importantes ? La question peut se poser dès lors que le fabricant de processeurs annonce avoir l'intention d'utiliser ces centaines de millions de dollars à plusieurs fins. Le créateur de l'Athlon et du Phenom cite comme utilisation possible de cette somme le remboursement ou le rachat de tout ou partie de ses obligations convertibles à 5,75 % de 2012 et celles à 6 % de 2015.

La société américaine aborde aussi le cas GlobalFoundries (GloFo). En effet, suite à l'abandon de son accord d'exclusivité avec GloFo pour ses APU gravés en 28 nm, AMD doit depuis mars dernier s'acquitter de 425 millions de dollars, ceci en plusieurs échéances jusqu'au premier trimestre 2013. 150 millions de dollars ont déjà été payés il y a cinq mois, mais d'autres sont encore prévues.

De potentielles acquisitions stratégiques

Enfin, AMD cite clairement la possibilité d'exploiter ces centaines de millions de dollars pour de potentielles acquisitions stratégiques. Il s'agit d'une nouvelle importante dès lors que depuis le rachat controversé d'ATI en 2006 pour 5,4 milliards de dollars, AMD n'a guère réalisé de nombreuses acquisitions.

De gauche à droite : Rory Read, Andrew Feldman et Lisa Su

En croquant en début d'année pour la modique somme de 334 millions de dollars la start-up SeaMicro, une société spécialisée dans les serveurs basse consommation et partenaire d'Intel, AMD a toutefois prouvé qu'elle ne comptait pas uniquement sur son pôle de Recherche & Développement pour évoluer.

D'autres acquisitions importantes pourraient ainsi avoir lieu au sein de la firme de Sunnyvale, alors que les dernières rumeurs avançaient plutôt le rachat d'AMD par d'autres sociétés (IBM, Dell, etc.).

Publiée le 09/08/2012 à 11:11
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité