Affaire MegaUpload : une vidéo du raid contre Kim Dotcom

Chopper Command II 66

La chaine néo-zélandaise 3News a révélé hier une vidéo sur l’arrestation de Kim Dotcom. Les images, issues de l’hélicoptère ayant participé au raid conduisant à l’interpellation du fondateur de MegaUpload, permettent de mieux appréhender la démesure du raid intervenu il y a plus de six mois.

raid dotcom

L'hélicoptère du STG va se poser dans la cour du Dotcom Mansion.

 

Janvier 2012. MegaUpload et MegaVideo étaient fermés par la justice américaine, et Kim Dotcom arrêté en Nouvelle-Zélande dans sa luxueuse propriété, le « Dotcom Mansion ».

 

Jusqu’ici, nous savions grâce au témoignage du garde du corps du fondateur de MegaUpload, Wayne Tempero, comment ce dernier avait vécu la prise d’assaut de la propriété par des membres du Special Tactics Group, l’équivalent néo-zélandais du GIGN. L’employé a en effet raconté à la chaine 3News comment les membres du STG sont entrés dans la maison, en enfonçant les portes et en passant les menottes au personnel.

 

Une fois à l’intérieur, les portes ont continué à être enfoncées jusqu’à ce que Kim Dotcom soit trouvé. Pensant avoir trouvé le « repaire » de ce dernier, ils ont attaqué avec des masses ainsi qu’une scie circulaire, mais il s’agissait d’un ancien ascenseur de service qui ne fonctionnait plus. Kim Dotcom, en accord avec un plan fourni par son garde du corps, se cachait dans la « Red Room » de la maison. Tempero a plus tard indiqué à la police que s'il avait été demandé à Dotcom de sortir de la maison pour se rendre, il l’aurait fait sans hésitation.

 

 

Voilà qu’une vidéo de l'opération, publiée hier, vient apporter de nouveaux éléments. Les images proviennent de l’hélicoptère du STG, qui filme l’entrée dans la propriété de Dotcom, le 20 janvier dernier à 6h40. L’appareil parcourt le Dotcom Mansion avant de se poser dans la cour de la propriété, pour y débarquer quatre membres armés du STG. Ces derniers courent jusqu’à la porte principale, avant de pénétrer à l’intérieur. L’hélicoptère repart quelques secondes seulement après s’être posé. Quelques minutes après, un second hélicoptère arrive et dépose cinq membres supplémentaires du STG.

 

La chaîne propose également des images du procès de Kim Dotcom. On entend ainsi l’intéressé expliquer qu’il se trouvait dans son lit au moment du raid, et qu’il a attendu un peu avant de donner l’alerte à ses services de sécurité. Dotcom s’est ensuite réfugié dans sa « Red Room », empruntant un passage secret dont l’ouverture était cachée dans un placard (L’endroit est présenté à partir de 3’52). Le STG mettra 13 minutes pour l’y trouver. Le fondateur de MegaUpload assure n’avoir opposé aucune résistance, levant les mains à l’arrivée des membres de l’équipe d’intervention.

 

raid dotcom

Passage secret conduisant à la « Red Room » de Dotcom.

 

7h11. La propriété est cernée. Quatre véhicules de police sont désormais dans la cour du Dotcom Mansion, les membres d’élites du STG, très bien armés et accompagnés de chiens. Bref, un raid aux allures de film hollywoodien...

 

Accusé de démesure par l'avocat de Dotcom, l’un des responsables du STG se défend en indiquant que ces moyens si importants ont été déployés pour limiter au minimum les risques de l’opération, mais aussi pour éviter que le fondateur de MegaUpload ne détruise des preuves. Ce dernier lui répond en affirmant qu’il n’aurait rien pu faire, la saisie de ses serveurs étant survenue avant le raid.

Publiée le 09/08/2012 à 09:58 - Source : 3News
Publicité