Voiture sans pilote : Google s'approche des 500 000 km sans aucun accident

Avec le système automatique tout du moins 166

Presque deux ans après l'officialisation de son projet de véhicule sans pilote, Google vient d'annoncer avoir franchi un pas supplémentaire très important en cumulant plus de 300 000 miles de conduite sans aucun accident, soit près de 483 000 kilomètres. Une performance qui rapproche un peu plus l'accès de ce type de véhicule au grand public, même « s'il ya encore un long chemin à parcourir ».

Vidéo réalisée en mars dernier.

Zéro accident pour le moment

Dévoilée en octobre dernier, la voiture sans pilote du géant du Web est loin de faire partie des futurs ménages de printemps de la société. Désormais, Google fait rouler continuellement une douzaine de véhicules, contre sept il y a deux ans, ceci dans des conditions de trafic différentes.

Google précise que sous le contrôle de l'ordinateur, strictement aucun accident n'a été déploré. La firme américaine rajoute toutefois que malgré ce constat positif, une personne est toujours présente dans le véhicule afin de reprendre le contrôle en cas de problème.

De nombreux tests encore à réaliser

La société note toutefois que la route est encore longue dès lors que des tests doivent être réalisés dans des conditions climatiques complexes, telles des routes enneigées ou encore des voies en travaux temporaires, qui ne sont pas forcéments précisées par le GPS. Google, s'il souhaite vendre son système au grand public dans quelques années, doit absolument prouver sa fiabilité. La firme américaine explique ainsi que toutes « les situations délicates que de nombreux conducteurs rencontrent » doivent être auparavant testées.

Google rajoute que la prochaine étape sera que « les membres de l'équipe dédiée aux véhicules qui s'auto-conduisent utiliseront les voitures seuls (plutôt que par paire), pour des trajets comme se rendre au travail ». Selon Google, il s'agit d'une étape très importante pour le projet.

Une petite Lexus rejoint les véhicules tests

Le possible futur leader de la voiture sans pilote précise qu'un nouveau véhicule a rejoint ses Toyota Prius et Audi TT : une RX450h de Lexus, la filiale haut de gamme de Toyota. Le but est d'atteindre des lieux plus complexes pour les autres voitures de Google, plus citadines.

Google voiture sans pilote Lexus

Le n°1 de la recherche en ligne ne cache en tout cas pas ses ambitions : « Un jour, nous espérons que cette fonctionnalité permettra aux gens d'être plus productifs dans leurs voitures ».

Enfin, rappelons qu'en mai dernier, le Nevada, État voisin de la Californie (QG de Google) et seul territoire avancé dans la législation sur les véhicules sans pilote, a donné une licence à Google. Ce dernier peut ainsi utiliser ses voitures sans aucun problème réglementaire dans cet État.

Publiée le 08/08/2012 à 16:42
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité