S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Ultrabook : un nouveau format de SSD et des capacités revues à la hausse

Pour que demain on puisse enfin se libérer des disques durs

D'après nos confrères de DiGiTimes, Intel serait en train de travailler sur de nouvelles caractéristiques techniques pour les SSD qui équiperont les Ultrabook durant l'année 2013. Sous l'appellation « NGFF » (Next Generation Form Factor), la firme de Santa Clara veut remplacer le mSATA et permettre l'arrivée de SSD de plus grandes capacités au sein des portables ultras fins de ses partenaires.

Dell XPS 14

(Exemple d'un SSD extrait de notre XPS 14 de Dell) 

 

Aujourd'hui, les modules mSATA que l'on retrouve au sein des Ultrabook ont deux tailles : 21 mm et 42 mm, soit les dimensions des cartes mini PCI Express. Cependant, ils offrent une surface limitée dès lors que l'on veut proposer un SSD avec une grosse capacité. En effet, on peut glisser au maximum six puces de flash : quatre d'un côté, et deux de l'autre avec en plus le contrôleur et la mémoire cache.

 

C'est d'ailleurs certainement ce point qui fait qu'Apple s'est détournée de ce standard pour une version qui lui est propre, et qui offre globalement plus de place pour installer des puces de NAND. Cela permet à la firme de Cupertino de proposer des MacBook Air et MacBook Pro avec des options de stockage pouvant aller jusqu'à 768 Go.

 

(Exemple d'un SSD Katana de MX Technology destiné aux portables d'Apple)

 

Intel, conscient du problème, serait donc en train de travailler avec différents partenaires que ce soit du côté des fabricants de SSD ou des constructeurs de PC afin d'établir différents standards. Toujours d'après nos confrères, trois tailles auraient les faveurs de ce consortium : 42, 60 et 80 mm.

 

La finalisation de cette norme est attendue pour le mois de septembre de cette année alors que la commercialisation n'arrivera qu'avec la prochaine génération d'Ultrabook prévu pour 2013. Pour rappel,  elle s'appuiera alors sur les processeurs connus pour le moment sous le nom de code Haswell.

 

David, qui sera présent lors de l'IDF en septembre prochain, pourra certainement nous glaner quelques informations sur le sujet.

Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Google+

Publiée le 07/08/2012 à 12:12

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;