S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Outlook.com remplace Hotmail : les nouveautés en images

Ne saturez pas encore de Metro, ce n'est pas terminé

Microsoft a lancé hier soir la phase de test de son nouveau Outlook.com. Il s’agit ni plus ni moins que de la nouvelle version d’Hotmail dont le nom semble donc condamné à disparaître. Outlook.com est une unification forte de plusieurs services, accompagné d’un changement d’interface qui met une nouvelle fois l’ambiance Metro à l’honneur.

Hotmail, façon Metro

Le nouvel Outlook.com est donc en phase bêta et s’inscrit dans une logique de participation volontaire. En se rendant sur le site, les utilisateurs ont donc la possibilité de s’inscrire au programme de test, ce qui transforme l’interface d’Hotmail au point que même le nom de ce dernier disparaît. L’interface est clairement de type Metro et est bien ce que les rumeurs présentaient sous l’appellation de « New Mail » :

 

  outlook hotmail metro

 

L’interface a beau sembler très différente, tout utilisateur d’Hotmail ou plus globalement d’un webmail retrouvera ses repères. On retrouve un affichage des dossiers à gauche, une liste des mails au centre et un panneau de lecture à droite. Cette vue par défaut peut être modifiée via le menu de roue crantée en haut à droite. On peut ainsi afficher une très classique visualisation sous la liste des emails, voire aucune.

 

  outlook hotmail metro

 

On remarque que l’ensemble des fonctionnalités rattachées sont dans la barre supérieure bleue. Elle est bien sûr contextuelle et son contenu change en fonction de l’action à effectuer, comme on peut le voir dans l’interface de rédaction d’un courrier :

 

  outlook hotmail metro

 

On remarque par ailleurs sur la capture qu’Outlook.com affiche des icônes de pièces jointes en rapport avec les couleurs de la suite Office. On remarquera cependant que les icônes sont encore celles d’Office 2010 et non de la version 2013. Outlook.com permet évidemment à l’utilisateur d’aller chercher des pièces jointes dans le stockage distant SkyDrive.

 

Autre zone contextuelle : la partie de droite. Quand rien de spécifique n’est requis, c’est une publicité qui s’affiche. Mais contrairement à Gmail par exemple, la publicité est vite remplacée par des informations utiles. Par exemple, lorsque l’on lit un email, elle fait place à une barre d’informations sur le contact. Elle peut également être remplacée par la zone de messagerie :

 

  outlook hotmail metro

 

Cette dernière est présente dans toutes les zones, du moins en théorie. En effet, seules les parties emails et contacts sont implémentées pour l’instant. Les zones Calendrier et SkyDrive renvoient simplement vers les versions actuelles. La messagerie reste présente en théorie partout sous la forme d’un bouton en forme de phylactère qui permet d’afficher ou de replier un panneau vertical. Dans les prochaines semaines, de nouvelles versions du Calendrier et de SkyDrive seront proposées.

 

Notez également que dans les prochains mois, c’est Skype qui sera intégré. En plus des conversations texte de type Messenger, les utilisateurs pourront renseigner leur compte Skype et lancer des conférences audio ou vidéo.

 

  outlook hotmail metro

Contacts

Comme on peut la voir, la zone des Contacts a elle aussi reçu une mise à jour majeure. Microsoft a enfin intégré une liste des contacts à gauche et un panneau de visualisation à droite. Dans la version actuelle, il s’agit d’une liste unique, et cliquer sur un contact bascule dans la fiche en faisant fi de tout le reste.

 

outlook hotmail metro

 

Par défaut, le Contacts regroupe l’ensemble des fiches Hotmail et Messenger. Il est possible de lier cependant plusieurs autres comptes tels que Facebook, Google et ainsi de suite. De fait, l’utilisateur devrait se retrouver avec un très grand nombre de fiches, mais Outlook.com peut rassembler des fiches proches pour créer des métacontacts. Les contacts eux-mêmes ne sont pas fusionnés, il s’agit simplement d’un affichage classique. Chaque service ayant fourni des informations reste donc intact, Outlook ne pouvait pas d’ailleurs modifier ces informations.

 

outlook hotmail metro outlook hotmail metro

Améliorations générales et adresses @outlook.com

Sur un plan général, Outlook.com est clairement plus rapide que Hotmail, quelle que soit la section visitée. Les fonctionnalités sont réactives, certaines animations discrètes rendent l’utilisation plaisante et les services sont globalement proactifs, proposant souvent des actions adaptées.

 

Il est également possible de demander une adresse au forma @outlook.com. On peut demander à garder la même adresse qu’actuellement (au format msn.com, hotmail.com/fr ou live.fr) ou bien tenter un nouveau nom. Dans tous les cas, Outlook garde en mémoire l’adresse qui a servi de source et tous les courriers envoyés seront automatiquement reçus sur la nouvelle. Cependant, à l’heure où nous écrivons ces lignes, le service de création ne fonctionne pas (une erreur s’affiche).

 

outlook hotmail metro outlook hotmail metro

 

La connectivité ActiveSync est par ailleurs toujours présente. Utiliser la nouvelle adresse @outlook.com dans un smartphone par exemple règlera le compte en mode Exchange. Conséquence, l’utilisateur pourra synchroniser ses courriers, contacts et agendas. De ce point de vue, rien ne change par contre.

Des éléments perfectibles

Il s’agit d’une version bêta, ce qui signifie que des points sont encore à améliorer. Par exemple, la création des métacontacts suggérés donne parfois de curieux résultats, Outlook proposant des fusions de personnes n’ayant aucun rapport, même quand le nom et le prénom n’ont rien à voir en dehors de leurs initiales.

 

Notons par ailleurs que certains points problématiques ne sont toujours pas réglés. Ainsi, Outlook ne propose toujours pas de connexion IMAP. Tout comme Hotmail avant lui, seul un support POP est assuré, même si par défaut le service ne laisse pas les applications tierces procéder à des suppressions lorsque les courriers sont téléchargés. En outre, et contrairement à Gmail, il n’existe toujours aucun support du mode hors connexion.

 

Enfin, le « branding » risque de raisonner étrangement aux oreilles des utilisateurs. Outlook a toujours en effet été le nom du client professionnel de gestion des courriers chez Microsoft. Bientôt, il sera un nom uniforme pour l’ensemble des utilisateurs. Il désignera donc autant un service gratuit qu’une application professionnelle payante.

 

Microsoft n’a pour l’instant donné aucune date sur l’activation réelle du service. Il faudra sans doute encore quelques mois, et le lancement de Windows 8 (26 octobre) devrait être un bon indice pour l’arrivée officielle de cet Outlook.

Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 01/08/2012 à 12:15

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;