S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Insync : un client pour Linux, synchronisation des pièces jointes via Gmail

Vous aimez les bêta ?

Via un billet sur son blog, Insync (voir notre dossier) vient d'annoncer deux nouveautés relativement intéressantes : un client de synchronisation pour Linux, ainsi que la possibilité de sauvegarder automatiquement les pièces jointes de vos mails Gmail dans Dropbox ou Google Drive. Deux options utiles qui permettent à ce service de se démarquer un peu de la concurrence... du moins pour le moment.

Pour profiter de cette dernière fonctionnalité, vous devez disposer d'un client qui supporte les labels. C'est par exemple le cas d'iOS Mail, de Gmail, d'Outlook ou encore de Sparrow. À l'heure actuelle, la synchronisation avec Google Drive fonctionne sans souci, tandis qu'il faudra attendre un peu pour Dropbox, le temps que les équipes de la société, certainement en train de plancher sur la sécurité du site, approuvent cette application.

 

insync gmail pieces jointes

 

Pour le moment en version bêta, ce service est proposé gratuitement, ce qui ne devrait pas être le cas lorsqu'il passera en production. En effet, au début de la vidéo de présentation ci-dessous, il est clairement indiqué « free during beta » (gratuit pendant la bêta).

 

Pour activer cette fonctionnalité, c'est par ici que ça se passe.

 

Insync débarque enfin sous Linux, mais en version bêta pour le moment

Insync annonce ensuite la mise en ligne d'un client pour les machines fonctionnant sous Linux, il vient donc compléter ceux pour Windows et Mac OS qui sont disponibles depuis longtemps. Celui-ci est également en version bêta et les développeurs précisent qu'il a été testé sous Mint 13 et Ubuntu 12.04. De quoi permettre aux adeptes du manchots de synchroniser simplement leurs fichiers en attendant le client officiel de Google qui n'est toujours pas disponible...

 

En plus de la synchronisation en temps réel de vos données, nous retrouvons des fonctionnalités identiques à celles des autres moutures avec, par exemple, un historique des fichiers récemment modifiés. Notez qu'Insync précise que le gestionnaire de fichiers Nautilus est pris en charge.

Pour finir, voici la aussi une vidéo de présentation officielle :

 

Sébastien Gavois

Journaliste, jamais bien loin d'une connexion internet. Spécialiste du stockage sous toutes ses formes et du décryptage de PDF des opérateurs de téléphonie mobile.

Google+

Publiée le 01/08/2012 à 17:30

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;