Une partie des sources de Sparrow publiée, conformément à la LGPL 2.1

On publie les modifications, mais après le rachat 12

Suite au rachat de Sparrow par Google, l'équipe de développement du célèbre client mail vient de publier plusieurs composants Open source qu'elle exploitait, conformément à la section 1 du second paragraphe de la licence LGPL 2.1.

Sparrow Google

Deux fichiers zip sont ainsi disponibles, l'un pour le client iPhone et l'autre pour celui dédié à OS X. On y trouve assez peu de choses utiles, notamment des patchs qui doivent correspondre aux modifications apportées par l'équipe. Deux points sont d'ailleurs rajoutés concernant les composants publiés qui ne sont pas concernés par une licence Open source :

  • « Vous pouvez télécharger ces fichiers et les utiliser à titre personnel, mais pas redistribuer une application basée sur ces fichiers.
  • Le reverse engineering peut être pratiqué uniquement à des fins de debug. Les clients ne peuvent pas le pratiquer, décompiler ou désassembler les binaires ou tenter d'obtenir leur code source d'une autre manière. Le reverse engineering n'est autorisé que pour le debug dans le cas de modifications effectuées dans le cadre du premier point ».

Certains attendaient de Google qu'il place le projet Sparrow sous une licence telle que la GPL pour permettre au projet de repartir sous une autre forme, pour peu qu'une communauté de développeurs motivés ait été intéressée. Cela semble définitivement un projet à oublier.

Publiée le 31/07/2012 à 09:45
David Legrand

Rédacteur en chef adjoint et responsable des L@bs de Nancy. Geek de l'extrême spécialisé dans l'analyse des produits high-tech, les réseaux sociaux et les trios d'écrans. Adepte du libre.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité