On peut désormais surfer et téléphoner sous la Manche

Vous ne serez tranquilles nulle part, même sous la Manche 37

Alors que téléphoner dans certaines zones montagneuses ou dans le métro est loin d'être toujours possible, passer un appel et surfer sur Internet dans le tunnel sous la Manche est par contre possible dès aujourd'hui.  Orange, SFR et Bouygues Télécom proposent ainsi désormais un accès 2G et 3G à leurs abonnés, ceci en partenariat avec Eurotunnel et Alcatel-Lucent. Selon ce dernier, il s'agit d'une véritable « prouesse technologique ». L'approche des Jeux Olympiques n'est pas étrangère à cette actualité.

20 millions de voyageurs 100 mètres au-dessous du niveau de la mer

Alcatel-Lucent n'est pas peu fière d'avoir piloté un projet initié par Eurotunnel et auquel les trois grands opérateurs mobiles français ont participé, ceci en collaboration avec l'ARCEP et l'OFCOM (son équivalent britannique), un schéma réglementaire ayant dû être établi.

« Offrir un service sans fil, 100 mètres au-dessous du niveau de la mer, aux 20 millions de voyageurs qui empruntent les 53 km du Tunnel tous les ans a impliqué en effet la résolution de défis multiples » explique Alcatel dans son communiqué. Le dispositif a été déployé en 10 mois environ, un délai « record » pour l'équipementier. Ce dernier rajoute que la cohabitation entre les différents systèmes radio (GSM-P et GSM-R) a nécessité des solutions nouvelles.

De Calais à Folkestone chez tous les opérateurs

Orange, pour sa part, précise que tous ses clients empruntant les navettes Shuttle, Eurostar et Fret peuvent d'ores et déjà téléphoner, mais aussi surfer (avec leurs smartphone, PC, tablette, etc.) dans le tunnel sous la Manche « pendant toute la durée de la traversée de Calais à Folkestone (environ 30 minutes pour un parcours de 53 km) ».

L'opérateur mobile n°1 en France note qu'une équipe-projet de près de 50 collaborateurs a été mise en place afin de « réaliser dans un délai très serré de 10 mois cette véritable prouesse technologique ». Selon Orange, un câble de diffusion tout le long du tunnel dans le sens de la France vers l’Angleterre a été déployé. 72 répéteurs optiques ont de plus été installés par Alcatel Lucent.

« Pour assurer le fonctionnement de ce dispositif, Orange a, de son côté, déployé une station de base 2G/3G de part et d’autre du tunnel, l’une à l’entrée côté français, et l’autre à la sortie côté anglais (impliquant là encore des autorisations spéciales de l’administration britannique). »

TGV : de Paris à l'Angleterre en 3G chez Orange

Enfin, Orange précise que ses clients ne profiteront pas uniquement des appels et du surf dans le tunnel sous la Manche. Un plan de couverture renforcée de la ligne TGV Paris-Lille-Calais a ainsi été lancé par l'opérateur. Résultat, Orange fait miroiter à ses clients la possibilité d'appeler et d'aller sur internet via son réseau 3G de Paris à l'Angleterre sans coupure.

SFR et Bouygues Télécom n'ont pas spécifiquement communiqué sur ce sujet.

Publiée le 25/07/2012 à 16:16
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité