S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Firefox 15 veut limiter la consommation de mémoire vive des extensions

Pour devenir plus agile

En novembre dernier, Mozilla déclarait la guerre aux extensions « ramovores », autrement dit qui dévoraient littéralement la mémoire vive. Accusé depuis longtemps d’être gourmand, Firefox dépend sur ce terrain des extensions. Mozilla avait averti que des analyses seraient menées, et il est temps pour son navigateur d’en intégrer les résultats pratiques.

firefox

 

La consommation en mémoire vive de Firefox repose principalement sur deux bases : celle du navigateur lui-même et celle des extensions. La première a été travaillée durant plusieurs versions et de sérieux efforts ont été faits. Mais la seconde était jusqu’à présent hors de contrôle de Mozilla. Pourtant, certaines extensions très utilisées telles qu‘Adblock sont connues pour manger de vastes quantités de mémoire vive au bout d’un certain temps.

 

L’un des problèmes les plus courants pour les extensions est de charger en mémoire un nombre croissant d’éléments. Plus l'historique augmente, plus la consommation en mémoire vive est importante. Quand une page web est fermée (onglet, fenêtre), les extensions devraient décharger ces éléments de la mémoire alors que ce n’est régulièrement pas le cas. Firefox 15 pourra donc reconnaître ces situations et agir.

 

Il y aurait principalement deux avantages. Le premier est évident : une réduction conséquente de la mémoire vive utilisée, jusqu’à être divisée par cinq. L’autre est une expérience de navigation plus fluide et réactive, car Firefox ne consacre plus aucun traitement à des informations « périmées ».

 

Si la consommation de mémoire vive est un élément crucial de l’appréciation d’un navigateur, Firefox 15 ajoutera d’autres nouveautés. On y trouvera ainsi la première version effective de la visionneuse intégrée PDF. Pour rappel, elle est entièrement réalisée en technologies du web. Les développeurs gagneront en outre un débogueur pour le JavaScript ainsi qu’un outil pour passer rapidement de la version classique d’un site à sa version mobile. Notez enfin la gestion du codec audio Opus (standard).

 

Ceux qui souhaitent tester Firefox 15 pourront en récupérer la bêta depuis cette page.

Source : Mozilla
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 23/07/2012 à 13:37

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;