S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Microsoft explique comment s'enrichir avec les applications Windows 8

De 1,49 à 999,99 dollars

Windows 8 sera la première version du système de Microsoft à présenter une boutique en ligne sur les ordinateurs de bureau, fixes et portables. Les applications qui y seront distribuées pourront être gratuites ou payantes. Microsoft vient d’ailleurs de publier un billet explicatif sur la partie commerciale de son Store.

 

Le développeur qui souhaite faire payer son application (ce n’est pas une obligation) pourra utiliser des paliers. Il s’agit en fait d’une liste de tarifs prédéfinis qui s’étalent dans une fourchette allant de 1,49 à 999,99 dollars. Chaque élément de la liste dispose de ses conversions dans toutes les devises des marchés gérés par le Windows Store.

 

windows store

 

Comme on peut le voir, choisir un tarif propose automatiquement des équivalents dans les autres monnaies. Le développeur n’a pas l’obligation de diffuser son application dans tous les pays pris en charge : il choisit les marchés qu’il souhaite. Par exemple, la capture présente le tarif de 9,99 dollars sélectionné, ce qui se convertit automatiquement en 8,49 euros. Évidemment, ces conversions seront soumises aux taux de change en vigueur.

 

Quand un développeur choisit de faire payer son application, il accorde automatiquement 30 % du chiffre d’affaires généré à Microsoft, comme dans la plupart des boutiques existantes. Toutefois, si l'application rencontre un certain succès et dépasse les 25 000 dollars générés, la part de Microsoft tombe à 20 % et y reste bloquée.

 

Par défaut, le principal moyen de générer de l’argent est la vente directe de l’application dans le Store. Il existe cependant d’autres paramètres à étudier :

  • Proposer une version d’essai avec un mécanisme simple de passer à la version complète et donc payante
  • Les achats de type « in app », c’est-à-dire des compléments payants pour applications déjà installées
  • L’ajout de publicités dans les applications
  • La gestion des transactions financières via la propre infrastructure de gestion du développeur

Au sujet de la version d’essai, Microsoft indique que la base de code est la même que la version complète. Il existe simplement une liste de fonctionnalités désactivées puis débloquées lors de l’achat.

 

Concernant la publicité et le système de transaction, l’utilisateur a le choix. Pour la première, Microsoft fournit le Windows 8 Advertising SDK qui permet d’intégrer un réseau existant dans son application. Pour la transaction, le développeur renseignera simplement les informations nécessaires dans les paramètres de l’application. Dans les deux cas, les prestataires tiers doivent respecter les conditions nécessaires à la certification de l’application (sas de validation).

 

Microsoft indique enfin que les développeurs pourront se servir de CurrentAppSimulator pour tester les options de validation de la boutique. Ils devront cependant prendre garde à enlever les appels faits à ce kit de test avant la validation sous peine de se voir refuser la validation.


Pour rappel, Windows 8 arrivera officiellement le 26 octobre.

Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 23/07/2012 à 11:55

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;