S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Finances : Microsoft dévoile ses premières pertes nettes depuis 26 ans

Et un chiffre d'affaires record dans le même temps

Microsoft a publié hier le bilan financier de son dernier trimestre fiscal et des douze derniers mois, et il est particulièrement étonnant. D'un côté, l'éditeur n°1 au monde a affiché les meilleurs chiffres d'affaires de son histoire, avec 18,059 milliards de $ en un trimestre et 73,723 milliards de $ en un an. De l'autre, la firme de Redmond a essuyé 492 millions de $ de pertes nettes. Une première depuis 1986.

 Outre aQuantive, le programme de mise à jour vers Windows 8 a lui aussi impacté les finances de MS.

Une dépréciation qui change tout

L'an passé, pour le même trimestre, Microsoft affichait un bénéfice net de 5,874 milliards de dollars. Comment expliquer cette perte nette de 492 millions de $ un an plus tard, soit une différence de 6,366 milliards de  $ ? Concrètement, il n'y a rien d'alarmant. En effet, Microsoft subit ici une charge de 6,2 milliards de $ du fait de la dépréciation de l'écart d'acquisition de aQuantive, société spécialisée dans la publicité et rachetée en 2007 par Microsoft pour... 6 milliards de $.

 

Sans cette dépréciation et cette manoeuvre comptable, prévue il y a déjà un mois, Microsoft serait évidemment bénéficiaire. Ne vous inquiétez pas, les marges sur la suite Office et sur Windows restent toujours aussi fortes.

Hors Windows, tout va bien pour Microsoft

Hormis ce point, et malgré les ventes décevantes de PC dans le monde, et donc de Windows, tout va pour le mieux pour Microsoft. Si justement, sa division Windows accuse le coup lors de ce trimestre, en baisse de 12,6 % sur un an, ses autres divisions sont toutes en hausse. Sa division Business, principalement représentée par Office, a ainsi généré 6,291 milliards de $ de chiffre d'affaires en trois mois (+7,1 %) et 23,991 milliards de $ en un an (+6,5 %). La division Servers & Tools a pour sa part rapporté 5,092 milliards de $ lors du trimestre (+12,5 %) et 18,686 milliards de $ sur son année fiscale (+12 %). Et ses divisions Divertissement et Online ont aussi progressé, que ce soit sur le trimestre ou sur toute l'année.

 

Au final, malgré les mauvaises performances de sa division Windows & Windows Live, Microsoft a affiché un chiffre d'affaires trimestriel de 18,059 milliards de $, en hausse de 4 %, et un chiffre d'affaires annuel de 73,723 milliards de $, en hausse de 5,4 %. Grâce à ces bons résultats, si l'on exclu la dépréciation comptable d'aQuantive, Microsoft aurait réalisé un bénéfice d'exploitation trimestriel de 6,4 milliards de $ environ, et un bénéfice d'exploitation annuel proche des 28 milliards de $.

 

Dans les détails, Microsoft explique les mauvaises performances de sa division Windows par l'offre à bas prix (14,99 $) de la mise à jour vers Windows 8. La firme de Redmond précise que les ventes de PC ont baissé de 2 % du côté des particuliers et ont augmenté d'1 % chez les professionnels.

 

Concernant la division Business, Microsoft note une très belle progression des ventes de licences annuelles de la suite Office. Du côté de la division Divertissement, les ventes de Xbox 360 ont fortement chuté en un an, néanmoins, les abonnements au Xbox Live continuent de croître et Skype a intégré les résultats de cette division, d'où sa croissance.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 20/07/2012 à 10:05

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;