S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Western Digital livre 71 millions de disques durs au 2e trimestre, un record

Pas de croissance molle pour les disques durs

Lors de la publication la semaine dernière des résultats financiers de son deuxième trimestre, le géant américain du stockage a annoncé avoir livré 71 millions de disques durs en trois mois. Un record absolu qui n'a rien d'illogique, dès lors que les livraisons d'Hitachi sont désormais intégrées aux résultats de l'Américain. Son compatriote Seagate, n°1 mondial depuis les inondations en Thaïlande, pourrait d'ailleurs annoncer un niveau de livraison proche de celui de Western Digital lors de la publication de ses résultats financiers dans les heures à venir.

Western Digital Red

Des records de livraisons, des records financiers

Avec 12,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires et un bénéfice net d'1,6 milliard de dollars sur les douze derniers mois, Western Digital a plus que réussi son année, ceci malgré la crise des disques durs en Thaïlande. Entre son année fiscale 2011 et 2012, son chiffre d'affaires a en effet crû de 31,5 %. Quant à son bénéfice net, il a tout simplement augmenté de 120 %.

 

Cette bonne performance annuelle est directement à imputer à son dernier trimestre fiscal, équivalent au deuxième trimestre de l'année 2012. La société a en effet doublé son chiffre d'affaires avec 4,754 milliards de dollars, un record. Plus impressionnant encore, entre ses derniers trimestres 2011 et 2012, WD a vu son bénéfice net se multiplier par 4,7 pour atteindre 745 millions de $, un record à nouveau. Des niveaux de croissance liés à trois facteurs : la hausse de la production interne de WD, l'ajout d'Hitachi Storage et les prix des disques durs encore très élevés aujourd'hui.

La différence entre la bonne et la mauvaise crise

John Coyne, le PDG de Western Digital, estime dans son communiqué de presse officiel que sa société a réalisé l'une des années fiscales les plus excitantes de son histoire, avec la gestion de deux catastrophes naturelles (au Japon et en Thaïlande) et l'acquisition de la division stockage d'Hitachi, la plus importante de l'industrie. 

 

Selon Western Digital, le marché total du disque dur a représenté 157 millions d'unités lors du deuxième trimestre, et 599 millions sur les douze derniers mois. Si ces chiffres sont confirmés, cela signifie donc que le fabricant américain a représenté 45,2 % du marché.

 

Notez que l'évolution des livraisons de disques durs de Western Digital ces derniers trimestres est impressionnante :

  • 3e trimestre 2011 : 57,8 millions de disques durs (son précédent record)
  • 4e trimestre 2011 : 28,5 millions de disques durs (conséquence des inondations)
  • 1er trimestre 2012 : 44,2 millions de disques durs
  • 2e trimestre 2012 : 71 millions de disques durs

Un tarif moyen encore très élevé

Western Digital précise que le tarif moyen des disques durs a été de 65 $ ce trimestre, contre 68 $ le trimestre précédent et 69 $ fin 2011. Ce nouveau tarif en baisse reste toutefois encore très loin des prix d'avant-crise. En effet, au troisième trimestre 2011, la moyenne des prix des disques durs était de 46 $. La marge brute de la société est d'ailleurs de 31 % ce trimestre contre 20,1 % avant les inondations en Thaïlande.


Sachez aussi que sur les 71 millions de disques durs écoulés par Western Digital, 32,773 millions sont dédiés aux ordinateurs portables et 21,211 millions pour les ordinateurs de bureau. Le reste des ventes concerne des produits électroniques ou encore le marché professionnel.

 

Enfin, l'entreprise américaine compte désormais 103 111 employés à travers le monde. C'est 3500 de moins que le trimestre précédent, mais 36 000 de plus qu'il y a six mois.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 30/07/2012 à 14:31

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;