PC : les livraisons stagnent dans le monde, Lenovo bientôt n°1 mondial ?

L'Asie au top, l'Amérique en berne 20

L'institut Gartner a confirmé cette semaine une tendance remarquée depuis plusieurs mois déjà : la stabilisation des livraisons (et donc des ventes) de PC dans le monde, et leur baisse dans les pays matures. Si la crise financière de certains pays explique cette situation, le transfert de budget dans les autres produits, notamment les smartphones et les tablettes tactiles, est aussi l'une des raisons de cette tendance.

Livraisons PC Q2 2012 Gartner

Apple sort du lot aux USA 

Dans le monde, les livraisons de PC au deuxième trimestre 2012 ont donc reculé de 0,1 % selon les estimations de Gartner, pour un total de 87,469 millions d'ordinateurs écoulés en trois mois. La faute à l'Europe et aux États-Unis, où les particuliers ont fortement diminué la cadence. Outre-Atlantique, les livraisons ont ainsi reculé de 5,7 % en un an, passant de 16,874 millions d'unités à 15,907 millions. Tous les constructeurs du top 5 ont régressé, hormis Apple qui affiche une hausse de 4,3 % avec 12 % de parts de marché.

Selon Gartner, non seulement les smartphones et les tablettes captent une part croissante du budget de bien des consommateurs, mais les ventes d'Ultrabook déçoivent pour le moment et ne permettent pas au marché de redresser la barre. Leurs volumes sont faibles et n'ont qu'un impact limité sur la croissance explique ainsi l'institut.

HP pourrait perdre sa couronne

Plus intéressant encore, l'Américain Hewlett-Packard, n°1 du marché depuis de très nombreuses années, est désormais très proche d'être détrôné. Le Chinois Lenovo, pourtant absent du top 5 aux USA, a tout de même livré 12,82 millions de PC au deuxième trimestre 2012, soit 14,7 % de parts de marché. Durant la même période, HP a livré 13,036 millions de PC, soit 14,9 % de parts de marché.

Une situation assez logique quand on sait que HP est particulièrement implanté en Amérique du Nord et en Europe, marchés atones depuis plusieurs trimestres. Résultat, l'Américain a chuté de 12,1 % en un an. A contrario, Lenovo profite de sa forte présence en Asie et de ses récentes acquisitions au Japon et en Allemagne pour bondir de 14,9 %. Le recul du premier combiné à la croissance du second explique donc la situation actuelle.

Doublé durant quelques mois par Dell peu avant le rachat de Compaq en 2002, Hewlett-Packard est au marché des PC ce qu'est Intel à celui des processeurs ou encore ASUS à celui des cartes mères : une sorte de leader historique que l'on peut penser insubmersible. Le marché des disques durs et celui des smartphones ont néanmoins prouvé que les leaders pouvaient eux aussi être bousculés. L'importance croissante de la Chine profite de façon évidente aux constructeurs locaux. Lenovo, pourtant un acteur mineur en Amérique, pourrait pourtant devenir n°1 dans quelques mois.

Acer revient, ASUS en forte croissance

Notez enfin que la société Acer, après deux ans de grande difficulté, commence enfin à retrouver des couleurs. Le Taiwanais a ainsi crû de 3,6 %, doublant par la même occasion l'Américain Dell (-11,5 %) et reprenant sa troisième place. Enfin, la plus forte progression est à mettre au crédit de son compatriote ASUS (+38,6 %), qui détient désormais 7 % du marché avec 6,120 millions de PC livrés en trois mois.

Publiée le 13/07/2012 à 09:32
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité