S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

PayPal met en danger les sites d'hébergement de fichiers

PayPal, plus fort que les représentants des ayants droit

La secousse n'est pas aussi importante que la mort de MegaUpload et MegaVideo, mais il ne faut pas prendre la nouvelle à la légère : après s'être attaqué aux contenus pornographiques et trop érotiques, voilà que PayPal a décidé ces derniers mois de supprimer les comptes de plusieurs sites d'hébergement de fichiers tels MediaFire ou encore DepositFiles. Seul moyen de retrouver leur compte et donc de recevoir de l'argent des membres : démontrer concrètement leur lutte contre le téléchargement illégal et donner divers accès à PayPal. Des mesures drastiques qui concernent aussi les services de newsgroup, qui sont par ailleurs eux aussi attaqués par PayPal depuis plusieurs mois comme nous vous le rapportions en février dernier.

PayPal

 PayPal veut tout savoir 

« Les commerçants doivent communiquer à PayPal comment ils surveillent les fichiers accessibles par le biais de leur service et la façon dont ils suppriment ou empêchent l'accès à des fichiers qui semblent impliquer un contenu illégal. Si les cybermarchands proposent un outil de recherche pour accéder aux fichiers, ils doivent communiquer à PayPal comment ils empêchent l'accès par le biais de leur outil de recherche aux fichiers qui semblent impliquer un contenu illégal. »

 

Ce type de demande n'est que le premier point de 10 requêtes indispensables fixées par PayPal afin que ce dernier accepte le compte d'un hébergeur de fichiers ou un service de newsgroup. Le service de paiement demande ainsi aux sites partenaires de bannir tout utilisateur coupable d'avoir auparavant mis en ligne des fichiers illégaux. Mieux encore, les cybermarchands doivent obligatoirement fournir à PayPal un accès à leurs services afin que celui-ci contrôle lui-même le contenu diffusé. Le service de paiement demande aussi aux sites de leur fournir quotidiennement des rapports quant aux mesures appliquées pour chaque cas de détection de fichiers illicites.

Vivre sans PayPal est-il possible ?

Ces procédures extrêmement lourdes ont de quoi faire reculer de nombreux sites d'hébergement et de newsgroups. PayPal est quasi vital pour des services basant leur business model sur des abonnements et où les paiements ne passent pas toujours par Visa, Mastercard et American Express. Même s'il existe des alternatives à l'intermédiaire PayPal, ce dernier, du fait de ses millions d'utilisateurs, est à la limite de l'indispensable. Pour certains sites, passer outre PayPal serait ainsi quasi synonyme d'avis de décès.

 

De là à conclure que l'action du service de paiement en ligne est plus importante encore que toutes les lois (Hadopi, etc.) et toutes les attaques des représentants des ayants droit, il y a un pas que certains n'hésitent pas à passer. Ainsi, pour notre confrère Torrent Freak, qui révèle la nouvelle, le marché de l'hébergement vidéo est de façon évidente en péril. Des dizaines de grands sites sont ainsi en danger, ceci alors que la mort des sites du groupe Mega avait déjà déclenché une secousse historique.

Les alternatives ou rien

Selon un site d'hébergement qui a souhaité rester anonyme et qui s'est confié à notre confrère, même en répondant aux désirs excessifs de PayPal, il n'a pu obtenir satisfaction. Son compte PayPal a donc été bloqué. Or selon cette source, 90 % des abonnés aux sites d'hébergement utilisent PayPal. Si ces abonnés passeront de façon obligatoire par les alternatives à PayPal, encore faudra-t-il connaitre la proportion qui fera la démarche de s'inscrire sur l'une des alternatives. Il faudra de plus s'intéresser aux réactions de ces mêmes alternatives. Il n'est en effet pas impossible que leurs exigences se rapprochent de celles du n°1 du secteur.

Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 12/07/2012 à 11:51

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;