S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Torque : BitTorrent se met au Javascript et simplifie la vie des développeurs

Un JS pour les télécharger tous ?

BitTorrent Inc. avait récemment annoncé vouloir simplifier l'utilisation de son protocole de partage de fichier. Après Share, que nous avions analysé dans un dossier en janvier dernier, la société dévoile un nouveau projet basé sur Javascript et connu sous le nom de Torque.

Torque : BitTorrent via une quelques lignes de Javascript, le tout sous licence MIT

Le but est ici de proposer une base aux développeurs d'applications web, afin de leur permettre d'exploiter facilement les possibilités de BitTorrent. Ce projet n'est pas clairement défini, et il est actuellement annoncé comme au stade d'Alpha, mais il regroupe déjà de nombreux éléments concrets. Le premier est Btapp.js, la bibliothèque Javascript au coeur de Torque qui repose sur Backbone.js. Elle est distribuée sous licence MIT et ses sources sont disponibles chez GitHub.

 

Pour ceux qui chercheraient à l'exploiter, elle est accompagnée d'un Template permettant de créer simplement votre première application, ainsi que de nombreux exemples qui sont, eux aussi, publiés chez GitHub.

Paddle Over : une application de partage de fichiers simplissime

Mais BitTorrent va plus loin en mettant en ligne deux applications permettant aussi aux utilisateurs de se rendre compte des avantages d'une telle solution. La première est Paddle Over. Pour l'utiliser vous devrez installer un plug-in Torque sur votre machine, vient alors un exécutable qui vous sera donné, après avoir indiqué un pseudo à utiliser pour le partage de vos fichiers.

 

BitTorrent Torque Paddle Over

 

Pour ce faire, il vous suffira d'en rajouter via le gros bouton « + ». Vous pourrez ensuite les supprimer via un un glisser-déposer sur la zone en forme de poubelle. Sur la droite, vous trouverez ensuite trois moyens de partager un accès à vos fichiers avec des tiers : Facebook, Twitter ou le simple copier - coller du lien. La personne ayant accès à ce dernier pourra alors voir les fichiers partagés dans une bulle affichant votre pseudo. Elle pourra alors les récupérer via un glisser déposer sur la sienne. Une fois la procédure terminée, elle pourra les ouvrir en effectuant un glisser-déposer sur l'icône en forme de répertoire.

 

Une façon simple et graphique de permettre l'échange de fichiers, même si l'on regrettera que la phase de téléchargement manque de détails, puisque seul le temps restant est indiqué, pas le débit par exemple. 

OneClick : les Torrent deviennent de simples téléchargements sous Chrome

La seconde, OneClick, est une extension Chrome. Elle n'est pas disponible sur le Web Store du géant de la recherche, mais via un fichier CRX indépendant. Attention, elle sera plutôt curieuse puisqu'elle ne demande rien de moins que l'accès à l'ensemble de vos requêtes sur l'ensemble des sites visités, ce qui ne devrait pas plaire à grand monde.

 

Pour autant, cela semble nécessaire puisque plutôt que de vous surveiller, elle se propose de transformer le téléchargement de n'importe quel fichier Torrent en téléchargement « régulier » au sein de Chrome. Ainsi, si vous cliquez sur ce lien pour récupérer la dernière mouture 64 bits d'Ubuntu 12.04, ce n'est pas le fichier Torrent qui se téléchargera, mais directement l'ISO avec un suivi du débit et de l'avancement.

 

OneClick Torrent

 

Malheureusement, aucune gestion de l'extension n'est proposée : impossible donc de l'arrêter quand bon vous semble ou d'effectuer des réglages avancés concernant le téléchargement ou le partage, par exemple. Il ne faudra donc la prendre que pour ce qu'elle est : une démonstration des possibilités de Torque. Notez que, comme elle exploite la même base que Paddle Over, celui-ci permettra de gérer les téléchargements en cours.

Les Torque Labs : ce n'est que le début ?

Pour mettre en avant ces solutions, et celles à venir, la société a mis en ligne ses Torque Labs dans laquelle on retrouve One Click et Paddle Over, mais aussi µTorrent Friends qui avait déjà été précédemment évoqué, et qui permettra de voir les fichiers partagés par vos amis Facebook, ou un client entièrement en ligne : BitTorrent web.

 

Reste à voir si, cette fois, la mayonnaise prend, et si l'ouverture dont font preuve les équipes de BitTorrent suffit à séduire les développeurs de tous bords. Réponse dans les mois qui viennent.

Publiée le 09/07/2012 à 16:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;