DRAM : grâce à Elpida, Micron dépasse d'une courte tête Hynix

Il aura ramé 9

Le rachat du Japonais Elpida officialisé, l'Américain Micron vient de passer un cap en devenant le deuxième fabricant de DRAM au monde derrière le Sud-Coréen Samsung, qui écrase le marché. L'institut iSuppli note cependant que le principal concurrent de Micron/Elpida est l'autre constructeur sud-coréen, à savoir Hynix.

DRAM Samsung Micron Elpida Hynix

Comme le tableau ci-dessus le dévoile, basé sur les chiffres du premier trimestre 2012, Samsung domine sans contestation les débats avec 40,8 % du marché. Loin derrière, nous retrouvons donc Micron/Elpida avec 24,8 % du secteur, contre 24,2 % pour Hynix.

Ce tableau confirme que désormais, le marché de la DRAM appartient aux trois leaders du marché, qui captent à eux seuls quasi 90 % des ventes. En effet, les Taiwanais Nanya et Winbond ne détiennent que 6 % du marché. Quant aux autres plus petits constructeurs, ils ne captent que 4,2 % du secteur.

En croquant Elpida, troisième vendeur de DRAM au premier trimestre 2012 avec 12,6 % de parts de marché, Micron a donc doublé sa présence sur le marché. L'Américain était en effet le quatrième vendeur du secteur, avec 12,2 % de parts de marché.

Financièrement, Micron/Elpida devraient peser environ 7,5 milliards de dollars de chiffre d'affaires sur toute l'année 2012, contre 12,45 milliards de dollars pour Samsung et 7,4 milliards de dollars pour Hynix. Le marché de la DRAM devrait représenter 30,5 milliards de dollars cette année, en hausse de 3,3 % par rapport à 2011.

DRAM Samsung Micron Elpida Hynix

L'institut iSuppli rappelle toutefois que l'année 2011 a été catastrophique pour la DRAM avec 29,6 milliards de dollars de chiffre d'affaires, contre près de 40 milliards en 2010. Selon les prévisions d'iSuppli, l'année 2013 pourrait permettre au marché de retrouver des niveaux proches de 2010.

Publiée le 05/07/2012 à 08:19
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité