S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

webOS : HP était sur le point de lancer un smartphone

Windsor or not Windsor

webOS est un système d’exploitation à l’histoire quelque peu tragique. Largement porteur d’espoirs via des technologies innovantes, il a eu le malheur d’arriver à une mauvaise époque. Palm, qui le développait, vivait en effet ses dernières heures. Le constructeur fut racheté par HP qui hérita donc de la propriété intellectuelle de webOS, ce qui était d’ailleurs le but de l’opération. HP avait visiblement prévu de lancer un smartphone puis, pour une raison inconnue, a finalement renoncé.

webos 

 

Le smartphone en question portait le nom de code WindsorNot. Son existence a été révélée par du matériel commercial préparé par la société Transparent House (publicité). Le terminal lui-même devait être intégralement tactile et proposait un écran de 3,6 pouces affichant une définition de 480 par 800 pixels. Rien d’incroyable donc, mais parfaitement en phase avec ce qui se faisait alors, notamment le précédent Pre3 de Palm.

 

Le site webOS Nation a eu le temps de faire quelques captures de la vidéo qui a fuité sur Vimeo avant que celle-ci n’en soit retirée. Rien ne distinguait particulièrement le WindsorNot sur un plan esthétique. On retrouvait les mêmes formes très arrondies caractéristiques des appareils sous webOS.

 

webos 

 

Pour webOS Nation, le WindsorNot était clairement un téléphone qui avait été soit conçu soit très fortement influencé par les patrons de HP. La présence d’un bouton physique suggère en effet une nette ressemblance avec la TouchPad de HP :

 

 

 

Le site note également que le WindsorNot aurait été le premier téléphone webOS à être livré sans aucun bouton physique supplémentaire. De fait, cette modification aurait entrainé mathématiquement l’apparition de boutons virtuels, donc logiciels et tactiles au sein de l’écran.

 

On sait depuis que HP a abandonné le développement de tout nouvel appareil basé sur webOS, mais pas le système d’exploitation lui-même. En effet, ce dernier traverse actuellement une phase de mutation l’emmenant vers l’open source. HP a par ailleurs déjà publié le code de certains composants tels que le navigateur. On sait en outre que le code source complet devrait normalement être en ligne pour septembre au plus tard.

 

Enfin, en décembre dernier, nous indiquions que la possibilité existait que HP remette tout simplement webOS au goût du jour. Cela dépendra de nombreux paramètres, notamment des plateformes Android et Windows 8, ainsi que du développement de webOS lui-même. TechCrunch soulignait en effet que le système pourrait revenir sur au moins une tablette de HP en 2013. Il faudrait alors concurrencer Apple, Microsoft et Google, chacune de ces sociétés disposant de son propre produit.

Source : WebOSNation
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 04/07/2012 à 12:23

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;