Facebook : le changement d'adresse bloque les applications mobiles

Bug Inside 6

La semaine dernière, Facebook modifiait automatiquement votre adresse mail principale par celle @facebook.com sur votre profil. Nous vous avions d'ailleurs proposé une astuce pour remettre celle de votre choix par défaut, et pour régler les paramètres de confidentialité. Le réseau social explique que ce changement a provoqué un bug au sein d'une API, ce qui a entrainé des problèmes avec les applications mobiles.

Ce sont nos confrères de The Verge qui ont reçu l'information depuis Andrew Bosworth, le directeur de l'ingénierie de la firme de Palo Alto. Il en profite pour expliquer qu'une différence existe entre les paramètres de confidentialité et ceux de visibilité : dans le premier cas, vous pouvez choisir qui peut communiquer avec vous via une adresse mail, tandis que dans le second vous pouvez l'afficher ou non sur votre page de profil.

À cela s'ajoute donc un bug qui touche l'API des contacts qui ne prenait en compte que la dernière adresse mail ajoutée à votre profil et non la principale. Or c'est justement cette dernière qui est utilisée pour la synchronisation des applications Facebook mobiles (Android, BlackBerry OS ou iOS 6 Bêta). La conséquence est que l'usage de votre adresse @facebook.com, souvent secondaire, empêche les utilisateurs de communiquer avec leurs amis

Le réseau social indique que la bibliothèque a été revue et corrigée en conséquence pour conserver la principale au sein de ses applications mobiles, et que le retour à la normale est prévu pour aujourd'hui. Par contre, pour l'adresse visible au sein de votre profil, celle @facebook.com restera affichée par défaut. Cependant, vous savez comment la modifier grâce à notre astuce sur le sujet.

Publiée le 03/07/2012 à 11:44
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité