La Radio Numérique Terrestre (RNT) en danger?

Mauvais échos 87

Selon nos confrères des Échos, le gouvernement Ayrault s’apprête à ne pas demander de fréquences de radio numérique terrestre pour le groupe Radio France. Si elle se confirmait, cette décision pourrait porter un sérieux coup de semonce au projet de RNT, déjà rejeté par les grands groupes privés.

radio morguefile

 

Hier, Les Échos affirmaient que le Gouvernement ne souhaitait pas solliciter de fréquences pour le groupe Radio France (France Inter, France Info, France Culture,...), dans le cadre des appels à candidatures pour les villes de Paris, Marseille et Nice. Depuis, cette information a été confirmée par une source proche du dossier à l’AFP, même s’il faut néanmoins attendre l’issue d’une réunion interministérielle devant se tenir cette semaine pour que la décision soit officialisée. Sans candidature, aucune des chaînes du groupe public ne serait disponible sur la future RNT.

 

radio france

En gestation depuis 2005, le projet de RNT a récemment été relancé par le Conseil supérieur de l’Audiovisuel, lequel a ouvert il y a trois mois un appel à candidatures pour les villes de Paris, Marseille et Nice. Au mois de mai, cet appel était étendu à 20 nouvelles zones, et annonçait un déploiement de la RNT sur l’ensemble du territoire métropolitain pour 2015.

 

Toutefois, si le groupe public ne présentait pas de candidatures, cela s’ajouterait à la défection de Lagardère, NextRadioTV, NRJ et RTL, qui ont renoncé officiellement le 31 mai dernier à demander des fréquences RNT, comme le notait alors RadioActu. Dans un communiqué officiel, ils affirmaient que « l’avenir de la radio numérique se fera via les réseaux IP », soulignant que « ce projet représente des millions d'euros dépensés en pure perte ». Alors que le Gouvernement cherche des sources d'économies pour maîtriser les dépenses publiques, il se pourrait que les autorités partagent ce souci d'éviter tout gaspillage.

 

Du côté du CSA, la douche pourrait se révéler relativement froide, même si l’autorité de régulation a indiqué à l’AFP que « la procédure de cet appel à candidatures ira à son terme », quelle que soit la décision du Gouvernement. « Nous nous sommes engagés auprès du Conseil d'État à délivrer les autorisations sur ces trois zones avant la fin de l'année », a ajouté le CSA à nos confrères. 

 

rnt calendrier csa

Publiée le 03/07/2012 à 12:16 - Source : Les Echos
Publicité