S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Diablo III : des objets disparaissent depuis l'hôtel des ventes

Quand Blizzard rencontre David Copperfield

Depuis hier, l'hôtel des ventes de Diablo III rencontre des difficultés. En effet de nombreux joueurs se plaignent sur les forums officiels du jeu de disparitions d'objets mis en vente en or et en argent réel.

Diablo III Hotel des ventes

 

Dès hier soir, de nombreux joueurs se plaignaient de disparitions d'objets mis en vente via le système d'enchères en jeu que ce soit en or ou en argent réél. D'après les premiers retours utilisateurs sur les forums officiels de l'éditeur, les objets concernés seraient surtout ceux à forte valeur. L'éditeur ne donne pour le moment que peu de détails sur les circonstances de ce loupé, se contentant de quelques tweets, et d'un communiqué laconique sur ses forums. 

 

 

À l'heure où nous écrivons ces lignes, les deux hôtels des ventes ne sont plus disponibles en jeu en raison d'une maintenance, cependant certains joueurs affirment avoir déjà pu récupérer certains objets.

 

Ce n'est pas le premier couac de la part de Blizzard sur ce titre pourtant annoncé comme prometteur avant sa sortie. Entre les soucis de connexion aux serveurs durant les premières semaines avec la fameuse erreur 37, les multiples retards sur la sortie de l'hôtel des ventes en argent réel, et maintenant ces disparitions mystérieuses d'objets, il est certain que le dernier bébé de la firme d'Irvine lui pose bien des problèmes...

 

Notez enfin que le bug dont nous vous parlions récemment, qui touchait les nouveaux joueurs ayant acheté une version numérique de Diablo (à partir de la version 1.0.3), et qui les limitait à l'Acte 1 pendant la période de validation bancaire, est de l'histoire ancienne. Il a été corrigé via un patch en fin de semaine dernière.

Publiée le 02/07/2012 à 14:14

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;