S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

[MàJ] Femto-cell chez Bouygues Télécom : nos premières impressions

Motivé, motivé...

Mise à jour :  Le boîtier est enfin arrivé dans nos labos, nous avons donc publié nos premières photos et impressions.

Il y a quelques jours, Bouygues Telecom annonçait l'arrivée d'une fonctionnalité qui nous avait été promise de longue date : la possibilité pour ses clients mobile de disposer d'une Femto-cell. Mais comme nous avons pu le découvrir ensuite, la procédure à suivre est pour le moment assez peu structurée, nous avons donc décidé de faire le point en attendant de recevoir un modèle de test.

Tout d'abord, à quoi sert une Femto-cell ? Comme nous avions pu le voir dans le cas de notre analyse du Home 3G de SFR, il s'agit tout simplement de disposer d'une antenne 3G miniature à la maison. Sa portée est en général suffisante pour couvrir l'ensemble d'une maison ou d'un appartement, et elle permet à votre téléphone de capter en toutes circonstances, sans avoir à rechercher une antenne lointaine ou à tendre le bras par la fenêtre pour envoyer un SMS lorsque votre couverture est mauvaise. Les émissions sont ainsi plus faibles et votre batterie peut en profiter.

 

 

 

Vos communications, SMS / MMS et connexions 3G passent alors par votre connexion internet. L'intérêt est double : vous n'avez pas besoin d'activer le Wi-Fi lorsque vous êtes à la maison, et l'opérateur voit son propre réseau soulagé. Attention, malheureusement, votre quota de Data se voit parfois retiré ce qui passe par cette Femto-cell, un choix qui reste incompréhensible, mais qui est bien appliqué par Bouygues Telecom qui nous l'a confirmé. Espérons que cette pratique changera rapidement, chez l'ensemble des opérateurs.

Une procédure non automatisée, qui ne concerne pas les clients B&You

Contrairement à SFR qui propose son boîtier Home 3G via une option disponible sur son site, Bouygues Telecom demande pour le moment à ses abonnés de passer par le service client. Comme nous l'avons déjà évoqué, l'envoi de cette Femto-cell, qui reste la propriété de l'opérateur, est gratuit, tout comme son utilisation. Ceux qui sont chez B&You seront par contre désolés d'apprendre qu'ils ne peuvent en profiter.

 

Notez que pour le moment, ni Free, ni Orange ne proposent une telle option. Ce dernier nous avait d'ailleurs indiqué il y a quelques mois ne pas en avoir besoin... excepté pour ses clients Pro.

 

Pour rappel, le service client est disponible de 8h à 20h au 614 depuis votre mobile (décompté du forfait hors temps d'attente), ou au 1064 depuis un poste fixe (prix d'un appel local). Une fois de plus, on ne pourra que regretter que Bouygues ne propose pas de service de contact en ligne, comme il peut le faire pour ses clients Pro ou son offre « Low Cost » B&You, ce qui permet le plus souvent de gagner du temps, et surtout de ne pas perdre du temps au téléphone.

 

Bouygues Telecom Contact

 

Dans le cadre de notre essai, nous avons d'ailleurs été moyennement chanceux. Notre premier appel a demandé près de 10 minutes d'attente, avant de tomber sur un interlocuteur parfaitement au courant de l'existence de l'offre Femto-cell... qui nous a redirigé vers le service commercial. Là, on nous a tout simplement dit qu'il fallait se rendre en boutique pour effectuer une demande, sans plus de détails.

Vous avez demandé votre Femto-cell... ne quittez pas

N'ayant pas spécialement l'envie de nous rendre dans le monde des Hommes pour demander de recevoir un boîtier par courrier, nous avons effectué un second appel. Là encore, dix bonnes minutes d'attentes, puis un interlocuteur qui a commencé par nous faire un peu peur. En effet, il nous a précisé que selon ses directives, cette offre n'était réservée qu'aux clients qui justifient d'une mauvaise couverture. Cela tombe bien, c'était le cas de notre ligne de test, non pas parce qu'elle est en zone blanche, mais parce que l'habitation est assez mal organisée, avec des murs qui doivent sans doute contenir 90 % de plomb tellement rien ne passe. Résultat : dans certaines pièces, impossible de recevoir le moindre message, et pour passer des appels, le passage sur la terrasse est quasiment obligatoire.

 

Mais l'employé de Bouygues Telecom nous a alors indiqué, sans vraiment sembler très sûr de lui, qu'il devait effectuer des tests, sans nous détailler de quoi il retournait exactement malgré notre étonnement. Aucune plainte n'avait en effet été formulée sur cette ligne concernant le réseau, puisque cela est identique pour tous les opérateurs. Après quelques minutes d'attente, nous avons néanmoins pu être soulagés : notre cas est validé, mais quelques vérifications devaient encore être effectuées. 

Une demande validée sans trop de vérifications / limitations. Réception en une semaine

En effet, afin de connecter une Femto-cell, il faut que nous disposions d'une connexion internet et d'un boîtier compatible. Vient alors la question du fournisseur d'accès chez qui l'utilisateur est abonné : Free. Il dispose donc d'une Freebox. Le modèle ne nous a pas été demandé, pas plus que nous n'avons eu droit à droit à une séance de promotion de la BBox, tant mieux. Notre interlocuteur nous a ensuite demandé le nombre de lignes concernées (une seule) et nous a ensuite lu un document interne afin de nous préciser le déroulement de la procédure qui est la suivante :

  • Une fois la demande validée, le boîtier arrivera sous 4 jours
  • Une fois le boîtier reçu, il faudra attendre 2 jours avant que cela ne fonctionne
  • Des Mails et SMS nous informeront du bon déroulement de notre commande

Cette façon de faire est sans doute pour Bouygues Telecom une façon de limiter l'accès à cette nouvelle offre dans un premier temps. La Femto-cell étant gratuite, si la quantité disponible est limitée, il faut éviter de tomber en rupture dès l'annonce. Espérons tout de même que le service client sera rapidement un peu plus au fait de la marche à suivre, ou qu'une option de commande en ligne sera rapidement proposée.

 

Quoi qu'il en soit, une fois notre appel terminé, nous avons reçu un mail de confirmation :

 

Recapitulatif commande Bouygues Telecom Femto-cell Confirmation commande Femto-cell Bouygues Telecom

 

La commande ayant été effectuée vendredi 29 juin à midi, nous attendions notre colis pour le mercredi ou jeudi suivant, au plus tard. L'expédition nous a été confirmée par SMS le lundi, et c'est finalement mercredi matin que tout est arrivé par Colisposte. Ceux qui aiment les belles boîtes seront d'ailleurs relativement déçus puisque c'est un simple carton blanc qui est envoyé par l'opérateur.

La finition n'est pas totalement au rendez-vous... et il faut être patient

 

Le contenu de celui-ci est d'ailleurs sans fioritures puisque l'on retrouve un adaptateur secteur (12 V, 1 A), un câble réseau assez fin, et un kit de fixation murale. On notera que ce dernier peut aussi servir de pied sur lequel on posera le boîtier, mais l'on ne pourra que regretter de n'avoir droit qu'à un morceau de plastique assez fragile qui fait assez « cheap », contrairement à ce que proposait SFR. 

 

 

Le boîtier lui-même est plutôt bien construit. Il s'agit un modèle signé Alcatel Lucent : le Home Cell 9361 V2. Il est livré sans aucune notice d'utilisation, Bouygues se contentant apparemment de ce lien au sein de son site d'assistance client.

 

Comme on peut le voir, le boîtier dispose sur le côté d'un bouton permettant de l'allumer et de l'éteindre. Sur la partie arrière, on retrouve deux ports RJ45 (10/100 Mbps). Le premier permet de connecter votre box ADSL, et le second permettra de récupérer le flux réseau pour un PC par exemple, ce qui pourra être plutôt pratique. C'est un point positif par rapport au Home 3G de SFR. Un bouton Reset permettra pour sa part de revenir aux réglages d'usine. Sur le haut de la façade avant, des voyants permettent de connaître l'état de fonctionnement de la bête :

 

 

Comme annoncé par l'opérateur, pour le moment, rien ne fonctionne. Il faut en effet attendre trois jours après la réception pour que la Femto-cell puisse être reconnue afin d'être utilisée avec votre smartphone. Nous reviendrons donc un peu plus tard pour nos essais pratiques. Pour le moment, nous ne pouvons que vous indiquer que, branchée au secteur, ce boîtier consomme actuellement un peu moins de 6 watts. 

 

En attendant, n'hésitez pas à partager vos propres essais au sein de nos commentaires si vous pouvez déjà utiliser votre propre boîtier.

Publiée le 05/07/2012 à 15:51

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;