L'IDE en ligne Cloud9 se réinvente : édition collaborative, console complète...

Et Visual Studio Online, c'est pour quand ? 12

Cloud9 est un outil sous GLP v3 (dépôt GitHub) plutôt pratique pour les développeurs Web qui ne trouvent pas d'IDE qui leur conviennent, et qui se balladent souvent d'une machine à une autre. Pensé notamment pour les adeptes de Node.js, il ne cesse de s'enrichir de fonctionnalités comme le déploiement sur Azure Websites, annoncé récemment. Mais depuis peu, c'est un lot de nouveautés important qui a fait son apparition.

 

Cloud9 : plus qu'un IDE en ligne, un outil collaboratif

Le maître mot de cette nouvelle version du site est simple : Cloud9 veut devenir le Google Docs des développeurs. Le but est donc de proposer plus d'outils collaboratifs, et surtout une édition multiple en temps réel. On retrouve donc ce qui a fait le succès de l'outil du géant de la recherche : une distinction de couleur pour chaque utilisateur avec une indication de son nom, un fonctionnement assez simple, et un espace de chat sur la partie droite.

L'IDE lui-même a aussi été amélioré. La zone d'édition du code est désormais plus importante et l'ensemble des éléments complémentaires peut être réduit. Des thèmes peuvent être appliqués, avec des codes couleur que l'on à l'habitude de voir dans des IDE du genre (Eclipse, Dawn, TextMate, Twilight...). L'amélioration de l'autocomplétion devrait aussi être appréciée par certains et la fonctionnalité de recherche des fichiers a été entièrement réécrite afin d'être bien plus efficace.

Cloud9 IDE Update

On trouve aussi de nombreuses bonnes idées comme la possibilité de plier / déplier des sections de code, la sélection de lignes multiples, la gestion du glisser / déposer...

Le tout peut fonctionner hors ligne, avec un mode dédié qu'il est possible d'activer ou non à tout moment. Vous pourrez alors synchroniser vos projets en local. Pour cela, il faudra néanmoins disposer d'une application qui n'est disponible que sous Linux, Mac OS X ou un paquet npm :

npm install -g c9

Arrivée des espaces de travail : de quoi vraiment monétiser le concept

Autre nouveauté majeure : le concept des espaces de travail qui permet à la société de proposer une véritable version Premium. En effet, chaque membre peut créer gratuitement autant de ces espaces qu'il le souhaite, mais ils sont publics et se limitent à 128 Mo de stockage. Il est possible travailler avec autant de collaborateurs qu'on le souhaite (invitation par e-mail) et l'on dispose aussi d'un unique espace privé et de trois espaces FTP, là aussi de manière gratuite. 

Chacune de ces zones de travail permet d'exploiter aussi bien du Node.js que du Python / Ruby, ou un serveur Apache avec support de PHP / MySQL. Les paquets Gem et NPM peuvent aussi être de la partie.

Cloud9 Pricing

Les membres Premium ont droit, eux, à un espace maximal de 512 Mo, six espaces de travail privés, un nombre illimités d'espaces FTP, un accès à un terminal complet, un accès SSH et à leur propre machine virtuelle. Le tout est facturé 12 $ par mois. De quoi réellement convaincre les développeurs ? À vous de nous le dire ;)

Voici enfin une liste des vidéos de présentation de l'ensemble de ces nouveautés :

Par David Legrand Publiée le 06/07/2012 à 17:00
Publicité