S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Suggestion du mot « juif » : accord entre Google et les associations

De la neutralité des moteurs

Exclusif : Google vient de mettre un terme au litige qui l'opposait à plusieurs organisations lui reprochant l'association du terme « juif » avec le nom de certaines personnalités dans le cadre de ses suggestions de recherche (Google Suggest). Jonathan Hayoun, président de l’Union des étudiants juifs de France, l’une des associations ayant engagé des poursuites contre la firme de Mountain View fin avril, a confirmé à PC INpact qu'un accord avait été trouvé avec Google, mettant ainsi fin à lmédiation engagée au mois de mai.


« Nous avons été à l’audience ce matin et on se félicite que la mesure de médiation ordonnée par la présidente Martine Provost Lopin nous ait permis de dégager des axes d’une fructueuse coopération avec Google. En matière de lutte contre le racisme et l’antisémitisme, Google est à présent un partenaire, ce qui met fin au litige. Nous avons retiré notre plainte. On s’est désisté ce matin du fait de cet accord ».

Des détails sur cet accord ? « L’accord est gardé confidentiel, on ne peut préciser ce sur quoi on a abouti. En revanche vous verrez très prochainement - c’est une question de semaines voire de quelques mois  - les résultats de ce partenariat. Cela aura une visibilité extrêmement forte, notamment sur Google ». Et Jonathan Hayoun, d’insister « vous verrez par vous-même en allant sur Google dans les tout prochains jours ».

Du côté du géant de l’internet, l’impact de cet accord a été minoré : « On réfléchit avec les associations à des projets qu’on va concevoir et promouvoir ensemble, visant à sensibiliser les internautes s’agissant des valeurs de tolérance et de respect », nous a expliqué un porte-parole de Google France.

Selon nos tests, la suggestion du mot juif est toujours présente, par exemple lorsqu’on tape le nom du chef de l’État. Si le nettoyage en profondeur de l’outil de suggestion - voire du moteur - se confirme ces prochains jours, d’autres acteurs seront incités à accentuer leur pression pour purger les contenus considérés comme illicites.
Publiée le 27/06/2012 à 12:00

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;