41% des salariés de la Hadopi jugent leur activité « assez éprouvante »

+1 39
Selon une enquête interne menée rue de Texel, révélée par Stratégies (via FrenchWeb), 56,5 % des salariés de la Hadopi considèrent que «les règles de fonctionnement de leur institution ne sont pas justes ». 41% jugent « leur activité professionnelle actuelle est assez éprouvante ». Et sur les cinq derniers mois, un tiers affirme que leur santé s’est dégradée. Une majorité se dit cependant assez ou très satisfaite de leur situation globale, alors que 41% des 44 salariés interrogés estiment aussi que leur activité professionnelle est « assez éprouvante ».

hadopi solutions linux

Les salariés de la Hadopi (v. le bâton pour les abonnés, la carotte pour ses agents) bénéficient depuis le 2 novembre d’un système de prime, au maximum 5% du traitement de base brut annuel. Mais cela ne suffit pas toujours. Certains salariés haut placés connaissent des coups parfois durs. En témoigne ce qui est arrivé au DSI de la Hadopi la semaine dernière. Il était venu presque discrètement suivre un débat sur l’open data au Salon Solutions Linux. Sa présence, finalement remarquée, a été repérée et fêtée. Très librement.
Publiée le 26/06/2012 à 11:21
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité