Diablo 3 et l'erreur 37 : la réponse de Blizzard à l'UFC-Que Choisir

Je vais bien tout va bien 145
Mise en demeure par l’UFC-Que Choisir il y a deux semaines pour son jeu Diablo 3, la société Blizzard a répondu jeudi dernier à l’association. Pointée du doigt pour les nombreux dysfonctionnements relatifs à l’accès à ses serveurs. Blizzard devait remédier sous 15 jours aux problèmes rencontrés. Mais en face, le développeur des Warcraft, Starcraft et Diablo s’est contenté d’expliquer en quoi ses choix sont les bons et a même affirmé qu’il n’y avait plus aucun problème en Europe depuis le 2 juin.

diablo 3 erreur 37

Connexion obligatoire : nous étions prévenus

Selon son porte-parole, Edouard Barreiro, l'association a été très étonnée par la réponse de Blizzard. Il faut dire que la réaction de ce dernier a été très loin de la contenter :  alors que 90 % des déclarations des joueurs français réalisées auprès de l’UFC insistent sur les nombreux dysfonctionnements des serveurs, Blizzard expose en trois points en quoi les problèmes pointés par l’UFC n’en étaient pas.

Tout d’abord, pour Blizzard France, l’obligation de se connecter à Battle.net, même pour jouer en solo, est connue depuis longtemps. Elle est mentionnée plusieurs fois sur la boite et dans le manuel de l’édition collector. L’aspect multijoueur et social est de plus vanté par Blizzard, alors que cette connexion multijoueur n’a jamais été critiquée.

Des problèmes de connexions ? Du passé

Le deuxième point concerne les problèmes de connexion. La société concède des soucis de démarrage du fait d’un succès plus important que prévu. Blizzard estime cependant avoir réagi comme elle le devait dans les deux semaines après le lancement en améliorant ses serveurs et en optimisant son jeu. Surtout, les serveurs européens ont toujours été accessibles la plupart du temps. Mieux encore, après le 2 juin, tous les problèmes ont été résolus, assure la filiale de Vivendi.

Enfin, dans sa réponse adressée à l’UFC, Blizzard se dit à l’écoute des joueurs : il était d'ailleurs possible d’appeler 24h/24 7j/7 son service clientèle, ceci gratuitement. D’après la page Support de Battle.net, cela ne semble pas tout à fait vrai au niveau des horaires. Le numéro est par contre un 0805, soit un numéro vert gratuit à partir d’une ligne fixe.

Blizzard évite le sujet des DRM

Selon Edouard Barreiro, l’UFC-Que Choisir n'a pas encore décidé de la suite à donner à ce courrier. Néanmoins, l'association ne peut négliger les nombreux consommateurs qui l'ont sollicité ces dernières semaines. D’autant plus que Blizzard a soigneusement évité un sujet : les DRM de Diablo 3 qui empêchent un bon usage du jeu ainsi que sa revente. Pour l'UFC, du coup, ces verrous « restent une question prioritaire ».

Rappelons tout de même que les Sud-Coréens ont obtenu il y a peu le remboursement de Diablo 3 du fait de la multiplication de la fameuse "Erreur 37", due principalement aux joueurs chinois utilisant les serveurs sud-coréens.
Publiée le 26/06/2012 à 08:58
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité