Amazing, Amusante, Amazon

Amassons 51
Frédéric Duval, directeur des opérations d’Amazon.fr logistique, a confirmé que quelque 1000 emplois seraient créés sur une nouvelle plateforme ouverte à Chalon-sur-Saône.

La société devrait toucher une subvention régionale de 3 000 euros par poste créé. « Les subventions ne sont pas le moteur principal d’une installation », assure l’intéressé sur l’antenne de France Inter, ce matin, avant de relativiser : ces aides ne seraient pas encore définies complètement. Comme si Amazon allait s’aventurer à l'aveugle dans ce département, sans une armée de financiers, comptables et juristes.


« Sur des critères bien définis, Chalon-sur-Saône était l’implantation la meilleure » estime Frédéric Duval. Accessoirement, la ville est située dans un département où Arnaud Montebourg fut député avant de devenir ministre du redressement productif. Mais pour Amazon, il n’y a eu aucune intervention au plus haut niveau de l’État. « Dans ce genre de décision, Amazon est seule, seule à prendre la décision (…). On ne sert pas nos clients avec une influence de quelque personne qu’elle soit. »

Interrogé sur l’implantation du siège d’Amazon au Luxembourg, Frédéric Duval vante surtout le charme linguistique du pays : « pour moi le Luxembourg est un pays de la Communauté européenne et qui est l’endroit où nous avons considéré qu’il était intéressant de s’installer pour servir 27 pays. Vous savez au Luxembourg on trouve des gens qui sont multilinguistes (…) c’est très utile quand il s’agit de servir plusieurs pays à la fois. » Et quant à l’attrait fiscal d’un tel choix, le responsable logistique s’est contenté d’un « je ne sais pas. »

Bon à savoir : demain, le sénateur Philippe Marini (UMP, Oise) esquissera sa future proposition de loi pour fiscaliser en France les revenus des géants du web. Les fameux GAFA : Google, Apple, Facebook et Amazon.
Publiée le 26/06/2012 à 08:49
Marc Rees

Journaliste, rédacteur en chef

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité