Maps API : Google simplifie son offre et réduit ses tarifs de 87 %

Restez chez moi, je vous fais de bons prix... 19
En fin de semaine dernière, Google indiquait qu'il revenait en profondeur sur la tarification, et sur les conditions d'utilisation de son API pour Google Maps. En effet, en avril 2011 diverses restrictions avaient été mises en place pour les applications exploitant cette dernière.

Google Maps WebGL MapsGL

Pour rappel, ces règles annonçaient que 1 000 cartes coûtaient 4 $, et que les modèles personnalisés étaient limités à 25 000 unités par jour pour les applications exploitant la librairie de Maps. Cependant, la firme de Mountain View semble faire marche arrière au niveau de ses deux conditions puisque, dans le premier cas, le tarif passe à 0,50 $ tandis qu'il n'y a plus de limitation dans le second.

On peut tout de même se demander pourquoi elle a mis tant de temps à changer ses limitations qui ont fait fuir certains de ses partenaires. En effet, Wikipedia et Foursquare ont déserté Maps au profit d'OpenStreetMap après l'arrivée de ces nouvelles conditions, qui leur auraient certainement imposé de passer à un modèle payant ou qui leur coûtaient trop cher.

De son côté, Apple lancera sa propre solution de cartographie avec l'arrivée d'IOS 6. Y'aurait-il besoin de limiter l'hémorragie avant que d'autres n'utilisent des solutions de la concurrence ? Quoi qu'il en soit, la remise est très importante avec plus de 87 % de baisse, reste à voir si ça sera suffisant pour contrer des projets libres comme OpenStreetMap.

Toujours est-il que ses nouvelles règles s'appliquent dès à présent pour toutes les applications s'appuyant sur l'API de Maps. Il sera intéressant de regarder si le mal n'est pas déjà fait, et si ceux qui ont quitté Google feront marche arrière ou pas.
Publiée le 25/06/2012 à 12:13
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité