Diablo III : des restrictions pour les nouveaux joueurs depuis le patch 1.0.3

Normal... 150
Blizzard indique sur son forum qu'il venait de modifier quelques points concernant l'accès à son jeu lorsque celui-ci est acheté en ligne via les serveurs de Battle.net. En effet, il faudra nécessairement attendre entre 24 heures et 72 heures pour profiter de toutes les fonctionnalités du jeu.

Diablo III

L'éditeur indique dans son billet que cette manoeuvre a été mise en place « Pour des raisons de sécurité et afin de veiller à l’intégrité du service offert par le jeu et l’hôtel des ventes, les joueurs qui achètent la version de Diablo III en téléchargement devront peut-être attendre que la procédure de vérification de leur paiement soit terminée avant de pouvoir accéder à certaines fonctionnalités du jeu» .

Ces nouvelles mesures de sécurité ont été installées avec le patch 1.0.3 que nous évoquions en début de semaine. Cependant, certains d'entre vous, qui ont attendu cette mise à jour pour acheter ce titre, doivent faire face à un bug inattendu et relativement embêtant : un blocage au niveau 13 avec l'impossibilité d'aller plus loin que le premier acte... Voilà qui devrait en faire rager plus d'un.

Quoi qu'il en soit, et outre ces deux phénomènes « non volontaires », d'autres restrictions ont été apportées au titre pendant cette période de validation de la part de l'éditeur (et surtout des banques). En voici la liste : 
  • Pas d’accès aux parties publiques
  • Pas d’accès à l'hôtel des ventes
  • Pas d'échange d'objets avec les autres joueurs
  • Pas de retrait d'objets au sein de son inventaire
  • Aucune discussion dans un canal public du jeu
  • Impossibilité d'attacher de message personnalisé aux demandes d’ami
  • Pas d'accès à la connexion internationale
Quoi qu'il en soit, il serait bien que nous puissions parler davantage du gameplay de Diablo III, et un peu moins de son environnement ainsi que ses nombreux bugs. Mais il faut rappeler que depuis son lancement, le jeu de Blizzard est entaché de différents problèmes... ce qui est vraiment dommage.
Publiée le 22/06/2012 à 15:12
Damien Labourot

Journaliste High-tech gravitant autour de la mobilité (smartphone, tablette, portable) et toujours prêt à de nouvelles expériences.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité