Skype pour Windows Phone : nouvelle version mais nouveau problème

Un peu de rage en perspective 14
Peu de temps après la première présentation de Windows Phone 8, une nouvelle version de Skype a été publiée pour la plateforme mobile de Microsoft. Estampillée 1.2, elle apporte quelques améliorations, sans rien de bien ébouriffant. Il s’agit cependant de faire un point important sur l’évolution de la VoIP en général sur le système mobile.

skype windows phoneskype windows phoneskype windows phone

Skype 1.2 est donc disponible pour les Windows Phone, à la condition qu’ils aient au moins la version 7.5 du système. Les nouveautés ne sont pas légion :
  • Tous les contacts du téléphone contenant au moins un numéro est référencé dans Skype pour les joindre avec des crédits
  • La possibilité d’éditer des numéros dans le clavier numérique avant d’appeler
  • Plusieurs corrections de bugs
Mais les véritables questions se concentrent autour de certaines limitations qui n’ont pas trouvé de réponses pour l’instant : l’absence de fonctionnement en tâche de fond et l’obligation d’avoir un téléphone avec 512 Mo de mémoire vive, ce qui élimine par exemple le Lumia 610.

Tâche de fond : uniquement pour Windows Phone 8 ?

La question du fonctionnement en tâche de fond est par ailleurs très importante. Durant la présentation de Windows Phone 8, il a été précisé que le nouvel OS intègrerait une architecture capable de prendre en charge toute la VoIP en tâche de fond. Cela signifie que n’importe quelle application pourra s’en servir. Les appels reçus seront gérés comme des appels classiques, l’interface présentée étant par ailleurs la même.

Seulement voilà, cette annonce porte en elle-même sa mauvaise nouvelle. En effet, l’architecture décrite est celle de Windows Phone 8, et non celle de l’actuelle version 7.5. Il existe donc de fortes chances que Skype pour Windows Phone ne puisse jamais réellement exprimer tout son potentiel sur les smartphones déjà en place. Un constat assez ennuyeux pour une application Microsoft sur un système Microsoft, alors que ces capacités sont supportées depuis longtemps dans les versions iOS et Android.
 
Publiée le 21/06/2012 à 12:07
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité