Windows Phone 8 aura bien le même « Core » que Windows 8

Les fans de synergies seront comblés 140
Comme prévu, Microsoft vient de présenter Windows Phone 8 pour la première fois. La firme s’est d’abord lancée dans un petit bilan, expliquant comment plusieurs objectifs avaient guidé les développeurs à réimaginer entièrement Windows pour les mobiles. Il fallait évidemment passer par un petit moment d’autocongratulation : cinq des six téléphones les plus vendus sur Amazon sont des Windows Phones, le Lumia 800 étant clairement en tête. Mais les nouveautés sont rapidement arrivées.

windows phone apollo 8

Windows 8, Windows Phone 8 : la même base

La première information importante est que Windows Phone 8 partage bien le même « Core » que Windows 8. La conséquence directe, dont nous avons parlé bien des fois dans les colonnes de PC INpact, est que les développeurs auront visiblement très peu d’efforts à faire pour passer leurs applications de Windows 8 à Windows Phone 8. Autre conséquence : la reconnaissance du matériel est nettement plus grande qu’actuellement avec la version 7.5.

La première confirmation pour Windows Phone 8 est son support des processeurs à cœurs multiples, la présentation suggérant que des smartphones embarqueront plus de deux cœurs (jusqu’à 64 supportés). La deuxième confirmation est le support des nouvelles résolutions : 1280 x 768 et 1280 x 720 (720p) en plus de l’actuel 800 x 480. Conséquence : toutes les applications Windows Phone actuelles fonctionneront en l’état, sans aucune retouche des développeurs. Troisième confirmation : le support (enfin !) des cartes MicroSD.

windows phone apollo 8

Windows Phone 8 embarquera Internet Explorer 10, qui était prévu également. On retrouve donc la plupart des nouveautés, telles que des performances JavaScript quatre fois supérieures à l’actuel IE9 dans Windows Phone 7.5. Un nouveau filtre anti-phishing sera présent et le support du HTML5 sera largement amélioré.

windows phone apollo 8

Mais la première véritable information nouvelle (autre qu’une simple rumeur) est que Windows Phone 8 autorisera le développement de jeux en code natif. Cela signifie que le framework XNA ne sera plus la voie royale pour les jeux : il s’agira tout simplement d’un code C++/C# accompagné de l’incontournable DirectX. En termes de développement, cela signifie pour les éditeurs des transitions beaucoup plus simples pour les compétences et les titres.

windows phone apollo 8

Windows Phone 8 sera en outre équipé d’un hub entièrement dédié aux paiements sans contact, donc avec les smartphones équipés de puces NFC. Orange France a d’ailleurs été présenté comme le partenaire privilégié pour les cartes SIM « sécurisées » (dont on attend de voir le vrai degré de protection). Il s’agit donc d’une nouvelle solution de porte-monnaie électronique que Microsoft présente comme la plus complète à ce jour. Le système mobile concrétisera également une annonce faite l’année dernière : l’inclusion de Nokia Maps, qui remplace tout simplement Bing Maps (ou plutôt le complète).

La présentation du produit a fait évidemment un détour par le monde professionnel : système sécurisé, Secure Boot, déploiement ad-hoc, gestion centralisée d’une flotte de téléphones ou encore intégration des applications Office, tout y est ou presque. Cette section sera clairement plus détaillée dans les prochains mois par l’éditeur.

Nouveautés utilisateurs

Concernant les utilisateurs eux-mêmes, Windows Phone 8 a quelques améliorations dans sa hotte. Premièrement, les tuiles (vignettes, hubs) ont désormais trois tailles. La plus petite, nouvelle, fait un quart du carré actuel, ce qui permet d’aligner jusqu’à quatre tuiles sur une ligne. L’écran d’accueil peut donc ressembler à un véritable canevas :

windows phone apollo 8

Les informations envoyées aux tuiles dépendent directement de la taille des tuiles : plus elle est importante, plus les informations sont nombreuses. L’utilisateur peut donc réassembler complètement l’écran d’accueil en fonction de ses besoins. Et si ce comportement vous rappelle quelque chose, c’est entièrement voulu : il s’agit précisément de la même philosophie que pour Windows 8.

En dehors de quelques informations « mineures » comme un choix plus important de couleurs pour personnaliser, il est important de signaler que la gestion des vignettes ne nécessitera pas de développement supplémentaire pour l’éditeur tiers. Toutefois, s’ils souhaitent réellement tirer parti des nouveautés, il faut évidemment repasser par la case code.

Microsoft s’est livré ensuite à plusieurs démonstrations de performances, notamment dans Internet Explorer 10. Les animations étaient particulièrement fluides, mais le matériel de test utilisé demeurait inconnu. Difficile de fait de se représenter les performances réelles de ces démos.

D’autres informations sont en approche (dans une prochaine actualité) mais un élément est désormais très clair : Windows 8, sur PC ou tablette, et Windows Phone 8 sont entièrement liés. La base sera commune, les technologies également, et le compte Microsoft pourra fusionner le tout afin que l’utilisateur dispose des mêmes applications et données sur l’ensemble de ses écrans. Ne reste finalement que la Xbox… pour le moment.
 

Source des images : The Verge
Publiée le 20/06/2012 à 19:28
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Soutenez nos journalistes

Le travail et l'indépendance de la rédaction dépendent avant tout du soutien de nos lecteurs.

Abonnez-vous
À partir de 0,99 €

Publicité