S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Microsoft Surface : un port magnétique pour l'alimentation et les transferts ?

Plus besoin pour Surface de réparations

Microsoft a présenté il y a deux jours sa tablette Surface qui a passablement marqué les esprits. L’objectif est évidemment de placer sur le marché un concurrent direct à l’iPad, tout en misant sur les prochaines synergies introduites par Windows 8. Mais en plus des caractéristiques que nous connaissons, la Surface pourrait embarquer un nouveau connecteur pour recharger la batterie et transmettre les données.

La connectique de la Surface dépend du modèle choisi. Sur la version classique, on trouve ainsi de l’USB 2.0 et un port pour cartes SD. Sur la version Pro, l’USB passe à la 3e vitesse et un DisplayPort vient s’ajouter au reste. Sur certaines photos cependant, on remarque un connecteur à cinq broches qui ne ressemble à rien de connu :

Microsoft tablette tactile Windows 8 Surface

Deux éléments d’informations sont intéressants au sujet de ce connecteur. D’une part, il correspond étrangement à un brevet déposé par Microsoft au sujet, justement, d’un connecteur magnétique capable d’alimenter la machine. Un type de prise à rapprocher de la MagSafe des MacBook d’Apple. Mais le brevet signale également la capacité de transférer des données. On pourrait donc imaginer un câble équipé d’un côté d’un connecteur mâle et de l’autre d’une prise USB. Cette dernière pourrait alors se connecter sur un ordinateur ou un adaptateur secteur, comme bon nombre de smartphones vendus actuellement.

surface

D’autre part, Mike Angiulo de chez Microsoft a bien indiqué durant la conférence de présentation qu’il s’agissait bien d’un connecteur magnétique. En revanche, il n’a pas donné d’autres précisions, et il n’est pas possible de confirmer qu’il s’agit bien de la technologie présente dans le brevet.

Il existe plusieurs avantages à un connecteur magnétique. Premièrement, il est plus simple à brancher : les aimants « collent » simplement la prise dans son réceptacle, sans force. Deuxièmement, il n’y a pratiquement pas de frottements mécaniques comme dans le cas des fiches USB dans les ports de réception. Enfin, se prendre les pieds dans le fil ne provoque pas un vol plané de l’appareil : la prise se détache très facilement avec une traction.

Reste à attendre que Microsoft expose plus en détail de quel port il s’agit. Il sera intéressant d’ailleurs de savoir si la technologie est basée sur l’USB 2.0 uniquement ou si l’USB 3.0 est également pris en charge. En outre, il est possible que la firme licencie cette connectique à d’autres constructeurs pour en faire par exemple la « voie royale » sur les tablettes Windows 8/RT.
Source : Engadget
Vincent Hermann

Rédacteur/journaliste spécialisé dans le logiciel et en particulier les systèmes d'exploitation. Ne se déplace jamais sans son épée.

Google+

Publiée le 20/06/2012 à 12:47

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;