S'identifier / Créer un compte
  • Actualités
  • Dossiers
  • Tests
  • Commentaires
  • INpactiens
Publicité

Facebook rachète Face.com, spécialiste de la reconnaissance faciale

Et un jour le futur nom de domaine de FB ?

Comme annoncé fin mai, Facebook a donc mis la main sur Face.com. Ce n’est pas spécialement le nom de domaine qui a intéressé le réseau social, mais plutôt les technologies de reconnaissance faciale de la start-up israélienne, créée en 2007. La somme mise sur la table par Facebook n’a pas été officialisée. Les rumeurs de fin mai annonçaient 80 à 100 millions de dollars.

Klik, la dernière technologie développée par Face.com.

L'importance de la photo pour Facebook

Cette acquisition, officielle désormais, complète les très nombreux rachats réalisés par Facebook ces derniers mois, et en particulier celui d’Instagram et Lightbox. Il faut dire que Facebook a bâti en grande partie son succès sur l’hébergement de photos, facilité par son application mobile.

Et si les logiciels comme Instagram sont plutôt dédiés aux retouches d’images, Face.com, lui, permet depuis plusieurs années de reconnaître aisément les visages. Les centaines de millions d’utilisateurs de Facebook peuvent donc trier plus facilement leurs photos.

Plus de 100 milliards de nouvelles photos par an

Quand on pense que le réseau social accueille 300 millions de nouvelles photos quotidiennement, soit 9 milliards de photos supplémentaires par mois, on comprend toute l’importance de la reconnaissance faciale pour la société de Mark Zuckerberg. Facebook est en effet depuis plusieurs années plus important que Flickr et Photobucket, des spécialistes du stockage de photos.

Pour Facebook, le rachat de Face.com lui permettra donc de s’accaparer les technologies de cette société et l’expérience de ses employés. Face.com, via ses applications Photo Finder et Photo Tagger, offrait déjà ses services sur Facebook, ceci depuis plusieurs années. Fin 2010, un accord entre les deux entreprises aurait même été signé selon diverses rumeurs, bien qu’elles n’aient jamais été confirmées.

Sur PC et sur mobile

Destinées aux ordinateurs et aux smartphones, les applications de reconnaissance faciale de Face.com seront certainement intégrées de façon plus poussée dans le réseau social. Sur son site officiel, l’équipe de Face.com précise que les développeurs exploitant la technologie de Face.com ne seront pas lésés et qu’ils pourront continuer leurs activités.
Nil Sanyas

Journaliste, éditorialiste, créateur des LIDD. Essentiellement présent sur Google+.

Google+

Publiée le 19/06/2012 à 14:24

Soutenez l'indépendance de Next INpact en devenant Premium

  • Tout le contenu de Next INpact sans pub
  • Et bien plus encore...
;